Loomio

Gouvernance pour les décisions nationales de campagne

QG
Quentin Grimaud Public Seen by 49

Qui peut prendre aux votes qui concernent les décisions nationales de Démocratie Réelle (celles sur lesquelles toutes les circonscriptions doivent se mettre d'accord) ? Nous avions décidé que ce ne seraient pas seulement les tirés au sort des listes finales. Les possibilités restantes sont :
- les candidats au tirage au sort jusqu'au dépôt des listes (donc même ceux qui ne font pas partie des listes finales)
- les candidats au tirage au sort et n'importe quel autre militant non-candidat qui prouve son identité
- tous les citoyens

QG

Quentin Grimaud Mon 28 Apr 2014

Je pense que ce serait trop compliqué de vérifier l'identité (pour éviter les multicomptes) de tous les sympathisants qui ne se sont pas portés candidats à un tirage au sort de liste, donc pour l'instant je propose que seuls les candidats aux tirages au sort aient droit de vote sur la gouvernance nationale.

H

Hydronium Mon 28 Apr 2014

Ceci dit, il faudra bien trouver un moyen de donner le droit de vote en ligne à tous les citoyens, un jour, non ? Y a-t-il déjà eu des tentatives techniques en ce sens ?

YF

yann fresquet Mon 28 Apr 2014

Pour donner la possibilité de voter à tous les citoyens, il faudrait des bureaux de votes dans tous les quartiers, car tous les citoyens ne sont pas équipés d'ordi. Pour ça il faut avant tout, que les personnes engagées préparent le terrain.

QG

Quentin Grimaud Mon 28 Apr 2014

@hydronium oui, ce dont il est question ici c'est le droit de vote sur la gouvernance de la campagne politique, c'est à dire les décisions liées au clip de campagne (audio/vidéo), à la nouvelle affiche, etc. C'est complètement différent des référendums que le député mettra en place une fois élu, où tous les citoyens pourront voter.

C

Coralie Mon 28 Apr 2014

on est coursier à la base, non? on rapporte? donc je dirai tous les citoyens ont droit de gouvernance sur le national

JM

Jocelyne Miloradovic Mon 28 Apr 2014

difficile de répondre à une question qui contient une "condition" (il faudra s'assurer... Qui "il" ? Comment faire ?)

EG

emmanuel glais Tue 29 Apr 2014

Les gens ne viennent pas ici par hasard, seuls les gens intéressés par le projet s'embêtent à suivre cette campagne !

FL

François Ladret Tue 29 Apr 2014

En ce qui concerne les votes ultérieurs, pour nos députés, il existe un outil gratuit : http://www.limesurvey.org/fr/

C

casoars Wed 30 Apr 2014

@francoisladret C'est bien l'outil que tu mentionnes, ça mérite qu'on s'y penche sérieusement. mais certainement dans une discussion à part.

PP

Philippe Ponge Wed 30 Apr 2014

Tout comme pour l'IDF je suis d'accord avec ce minimum.
Néanmoins @coralieferre @emmanuelglais @cedriccadoret rien n'empêche de créer une proposition venant étendre celle-ci immédiatement.
En effet je pense aussi que les personnes s'intéressant à la campagne ne sont pas légion et que plus on est, plus on est légitime.
J'hésite néanmoins à étendre cette proposition à toutes et tous par une peur (peut-être parano) de malveillance de la part de militant.es de partis conventionnels qui ne reculeraient sûrement pas à nuire à notre mouvement dans sa phase de construction et de concurrence dans cette élection, tant leurs partis sont de plus en plus en plus en danger, en tout cas en déshérence.

BM

Bernard Marchal Sun 4 May 2014

Pour ma part je suis partagé et m'abstiens faute d'avoir une vision claire de la mise en pratique de l'idéal qui serait de permettre à tous les convaincus des vertus du tirage au sort, et à tous ceux qui revendiquent la souveraineté populaire, d'exprimer leur avis. La difficulté pratique c'est de les reconnaitre.

Pourtant limiter l'expression aux seuls tirés au sort ne colle guère avec l'esprit du mandat impératif qui renvoie le tiré au sort élu vers ses électeurs pour prendre avis.

XP

Xavier P Sun 4 May 2014

De plus je ne comprends pas cette peur de s'ouvrir à tous, à commencer par ceux qui pensent ne pas être intéressés a priori. L'initiative DR est précisément là pour faire l'expérience de la démoncratie, et nous devons expérimenter de façon exemplaire ce que cela implique : la démocratie réelle à mon sens ne peut et ne doit partir sur une base "élective", justement.
Au contraire, nous sommes pour le tirage au sort, et non pour la représentativité, fut-elle extrêmement dilluée et plorteuse "de bonnes intentions".
Pas de parano, en effet.
Et comme le rappelle très bien Coralie (je crois), nous sommes des émissaires du peuple : nous ne saurions le craindre ni nous en méfier, dès lors ! Non ?

C

Coralie Sun 4 May 2014

perso je trouve que la question est mal posée. la question se porte sur les candidats au TAS.. j'ai voté non car je pense que TOUS les citoyens doivent pouvoir voter; mais en fait je devrai voter oui pour dire, comme Philippe Ponge, que je suis d'accord avec CE minimum. alors on refait la proposition en remplaçant "candidat au TAS" par "tous les citoyens". ça serait plus clair je pense

PP

Philippe Ponge Mon 5 May 2014

Oui @coralieferre et au cas où tu ne le saches pas, tu peux changer d'avis avec le bouton “edit” à côté de ton vote.

Et par ailleurs lancer quand tu veux une proposition pour ouvrir plus largement.
Pour DR-IDF voici le lien vers la discussion qui a permis d'ouvrir la participation : https://www.loomio.org/d/z4o8QJmk/termine-droit-de-vote-sur-la-gouvernance-du-mouvement?proposal=Z9GJb6Ks

Amicalement.