Loomio
Mon 4 Nov 2019

Pour ou contre une séparation de la "LSC-L1" et de “Point communs” ?

D
DUTHE Public Seen by 147

L’idée est de séparer en deux structures associatives, en précisant clairement le rôle de chacun. Avec deux statuts précis.

D

DUTHE started a proposal Mon 11 Nov 2019

Pour ou contre une séparation de la "LSC-L1" et de “Point communs” ? Closed Thu 21 Nov 2019

Merci de vous positionner

Agree - 3
Abstain - 3
Disagree - 1
Block - 0
7 people have voted (46%)
D

DUTHE
Agree
Mon 11 Nov 2019

Même si nous serons certainement membre des deux, il est important que les statuts de chaque activité soit clairs. Par exemple, dans le futur, à certains moments, je souhaiterai m'investir sur la LSC, et à d'autres moments sur Points communs. C'est important de connaître les forces vives qui souhaitent travailler sur chaque activité.

MD

Maïa Dereva
Abstain
Mon 11 Nov 2019

Moi je suis pour la scission en 3 structures et non pas 2 Le collectif Point Communs n'a jamais eu vocation à faire de l'hébergement, pas plus que la LSC.

SS

Simon Sarazin
Abstain
Mon 11 Nov 2019

Je me dis que l'urgence, c'est plutôt la création du Chaton. C'est en cours avec @Benjamin Danon même si ça va demander encore de l'aide (merci à ceux qui souhaitent participer de nous rejoindre :-)). Le collectif point communs peut bien rester encore un peu je pense dans la LSC si il a pas encore l'énergie de se créer en asso. Mais si des gens ont l'énergie alors go :-)

DH

Dominique Hebert
Abstain
Wed 13 Nov 2019

Idem Simon pour la création d'un CHATONS pour ce qui relève de l'hébergement, mais dans ce cas, est-ce que le chat des communs reste chez Indie Hosters car ça me semblerait plus logique qu'il soit hébergé dans cette nouvelle structure.
Quand au collectif Point commun, est-ce qu'il a besoin d'être rattaché à une structure Juridique ?

CL

Cyril Libert
Abstain
Wed 13 Nov 2019

Pas d'avis, mais je fais confiance à ceux qui en ont un pour avoir le bon ;)

DH

Dominique Hebert
Disagree
Wed 13 Nov 2019

Idem Simon pour la création d'un CHATONS pour ce qui relève de l'hébergement, mais dans ce cas, est-ce que le chat des communs reste chez Indie Hosters car ça me semblerait plus logique qu'il soit hébergé dans cette nouvelle structure.
Quand au collectif Point commun, est-ce qu'il a besoin d'être rattaché à une structure Juridique ?

M

Manue
Agree
Wed 13 Nov 2019

Plutôt pour, et je souhaite rejoindre la création d'un chaton dédié. J'ai aucun temps cette semaine, peut on reculer la date de fin des votes à mardi de la semaine prochaine par exemple ? Merci 🙏

MD

Maïa Dereva Wed 13 Nov 2019

@Dominique Hebert Au niveau historique : on a choisi Indie Hosters pas tant pour la question de l’hébergement que pour la maintenance technique de l'outil qui est ainsi assurée (normalement...). Si on a une personne qui peut s'en charger, alors c'est plus logique en effet de rapatrier le chat (et le forum ?) sur l'hébergement commun.
Le collectif Point Communs paye (enfin, est censé payer) des noms de domaines, des hébergements et des outils comme le Chat. Il peut continuer de s'appuyer sur la structure LSC-L1 pour le faire si c'est ce qui est décidé. Mais sinon, il a besoin d'un compte en banque, donc, a priori, d'une structure juridique pour cela.

DH

Dominique Hebert Wed 13 Nov 2019

@Maïa Dereva Si c'est uniquement pour un besoin de compte bancaire, et que l'activité du collectif Point Commun ne fait porter aucun risque juridique à LSC-L1, on peut continuer comme ça encore un an ou deux et on pourra se reposer la question de créer une nouvelle association si nécessaire.

MD

Maïa Dereva Wed 13 Nov 2019

@Dominique Hebert Oui tout à fait. D'autant que parmi les questions qu'on s'était posées dès le début, il y avait celle d'ajouter une mission à la LSC-L1 : celle d'être un soutien aux collectifs informels pour la question du compte en banque. Donc conserver le Collectif Point Communs sous cette forme (mais j'insiste, en ayant une administration claire et bien séparée pour les deux) peut être une manière de tester le concept...

DH

Dominique Hebert Wed 13 Nov 2019

@Maïa Dereva J'ai déjà eu l'occasion d'utiliser une association pour porter la trésorerie d'un projet collectif et il suffit de mettre en place une comptabilité analytique avec un fléchage des flux entrants vers l'action que l'on souhaite financer. Le processus n'est pas compliqué mais il doit être clairement formalisé.