Loomio
Wed 24 Jul 2019

Sollicitation participation table ronde “Mieux manger près de chez nous” Université d’été En Marche

MB
Myriam Bouré Public Seen by 38

J’ai été sollicitée pour être une des quatre intervenant.e.s de la table ronde sur l’alimentation des prochaines universités d’été de La République En Marche le 7 septembre prochain à Bordeaux. On doit répondre d’ici la fin de semaine au plus tard, c’est donc court.

Leur thème général est sur les “territoires”. Leur intention est de nourrir les réflexions des membres du parti, des parlementaires, sénateurs, eurodéputés et membres du gouvernement. Bref, il y aura des gens qui peuvent potentiellement faire bouger des choses ensuite.
3000 personnes sont attendues au total.
Sur toutes les tables rondes, des “extérieurs” au parti sont invités, experts sur leurs sujets, avec une liberté de critique, etc. Il y aura notamment Doctolib, Blablacar, Paprec, etc. Sur l’alimentation nous sommes leur premier choix, et ils envisagent sinon de solliciter TooGoodToGo, ou Frichti.

Je suis favorable à ce qu’on participe, dans notre esprit d’ouverture, dans l’optique d’essayer d’influencer / de faire passer nos messages / de défendre le modèle des communs, faire passer des messages sur l’importance des questions de gouvernance collaborative, d’équilibre entre résilience et efficacité, etc. Je vois aussi bien sûr le risque d’assimilation pour nos publics, utilisateurs actuels et potentiels, plutôt militants, même si dans l’esprit nous dirions oui à ce genre de sollicitation quel que soit le parti potentiellement, certains pourraient croire que le fait de participer à cette table ronde veut dire qu’on soutient LREM… ce qui n’est pas le cas bien entendu, nous sommes apolitiques (au sens “parti” même si nous sommes éminemment politiques dans notre action).

Mon expérience avec Carrefour est cependant plutôt positive, j’arrive vraiment à avoir de l’influence et ils n’abusent pas du tout sur la com. Mais avant de répondre nous voulions avoir votre avis : je suis favorable car je pense que nous avons une mission d’influence, Rachel serait plus encline à ce que nous refusions de participer pour éviter toute forme de récupération et d’association de notre initiative à ce parti politique.

Pour réussir à prendre une décision rapide je fais la proposition que nous participions, et je vous laisse commenter et réagir, et si vous souhaitez mettre votre véto car vous ne pouvez pas vivre avec, vous pensez vraiment que ça peut être néfaste pour le projet, dans ce cas surtout n’hésitez pas à mettre un véto, c’est fait pour ça ! On laisse jusqu’à vendredi matin pour pouvoir répondre vendredi dans la journée.

Merci de vos contributions, nous sommes tous des “capteurs”, alors vos ressentis sont précieux !

MB

Myriam Bouré started a proposal Wed 24 Jul 2019

J'accepte qu'Open Food France participe à la table ronde de l'université d'été LREM sur 'Mieux manger près de chez vous" Closed Fri 26 Jul 2019

Tout est dans le titre de la proposition :-)

Agree - 2
Abstain - 2
Disagree - 4
Block - 1
9 people have voted (18%)
AD

Amélie Durand
Abstain
Wed 24 Jul 2019

Je pense qu'il y a un risque de récupération

JCF

Jean Christophe Finantz
Agree
Wed 24 Jul 2019

Si la gouvernance partagé décide que nous devons parler avec certains politiques et non avec d’autre en faisant fi des votes qui ont élus légalement nos représentants, et ce, quoi qu’on Pense de nos systèmes d’élections ou de représentations, c’est que notre gouvernance est devenue partisane. D'ici peut le drapeau de tel ou tel parti flottera à côté de notre logo.
Si le veto est posé sur ce qui devrait être le consensus évident de nôtre démarche. Openfood france est fini

OM

Olivier MESLET
Abstain
Wed 24 Jul 2019

Je pense que le choix te reviens. Cependant, c'est de la récupération malheureuse même si certains élus peuvent y croire. J'ai bien peur que tu perdes ton temps comme les ministres précédents qui ont crus. Bref je n'ai pas de solutions pour trouver des financements et pas de leçon à donner mais si tu penses que tu as une opportunité sereine en contournant la rem en étant présent alors..

JP

Juliette PERES
Disagree
Thu 25 Jul 2019

Je ne suis plutôt pas d'accord. Non pas spécifiquement parce que c'est LRM, mais plutôt car je n'ai pas confiance en les politiques pour interpréter correctement la profondeur et la portée sociale de ce qu'on fait, et que j'ai tendance à penser qu'ils en feront une interprétation politicienne inadaptée, qui n'ira pas dans le sens du plaidoyer qu'on veut porter. De mon point de vue, dans notre phase émergente, mieux vaut recentrer nos efforts sur nous et éviter de côtoyer des gens de pouvoir.

R

Rachel
Disagree
Thu 25 Jul 2019

En phase avec @julietteperes et @dulac .
Les raccourcis sont faciles et ce serait dommage que certaines personnes asssimilent notre participation à cet évènement comme un acte de soutien. Avouons-le nous avons le même biais : le FN nous fait cette proposition est-ce qu'on aurait vraiment cette discussion ?
Dans la vie de notre projet, un travail "politique" sera important, mais je pense qu'il se fera au travers d'actions dans un cadre plus ouvert / moins marqué que celui des universités d'été.

CCC

Collectif Court Circuit Wed 24 Jul 2019

salut, perso je pense que les gens qui vont à l'université d'été de LREM sont des militants LREM, et que ces gens-là savent très bien ce qu'il faut faire pour changer le monde mais n'ont juste pas envie de s'y mettre car ce serait impopulaire (enfin , ça on n'en sait rien) et ce n'est pas leurs convictions profondes. Je ne suis absolument pas convaincue qu'on changera quelque chose à leur politique de l'autruche, je veux dire je ne pense pas que ce soit à ce niveau-là que les choses vont changer. Les changements ils viennent des territoires et des initiatives citoyennes. au niveau de LREM ils nous sortiront des fausses solutions. Donc bref je suis plutôt contre, pas parce que j'ai peur qu'on grille l'image d'openfood, mais surtout parce que je pense que tu vas perdre du temps, Myriam !!!

MB

Myriam Bouré Thu 25 Jul 2019

Merci pour ces premiers retours... bon au vu des retours je vois que c'est très partagé, et j'entends l'argument sur le fait que c'est possiblement de la perte de temps. Pour l'instant pas de véto donc j'entends aussi qu'il n'y a pas d'opposition "forte" (je ne peux pas vivre avec) mais il est possible que vos arguments me fasse changer d'avis ;-) Alors allez-y pour ceux qui ne se sont pas prononcés et ont quelque chose à dire sur le sujet ! Et encore une fois si opposition forte vous pouvez toujours mettre un véto, c'est fait pour ça !

CCC

Collectif Court Circuit Thu 25 Jul 2019

@julietteperes d'acc avec toi, tu as résumé ce que j'essayais de dire dans mon message...

JCF

Jean Christophe Finantz Thu 25 Jul 2019

Il est important de porter ces idées sur tous les front.
Nul groupe ne peut être écarté surtout quand il dirige le pays.
Ne rentrons pas dans le jeux politique Openfood est au delà.

MB

Myriam Bouré Fri 26 Jul 2019

Je comprends vos arguments et en même temps je trouve ça vraiment dommage... je me fous pas mal des jeux politiques, mais mon expérience des quatre dernières années c'est que TOUT ce qu'est aujourd'hui Open food est né de rencontres, dans pleins de sphères et d'univers différents. Pour moi si on touche une seule personne - même si certains ne comprendrons pas la profondeur de ce qu'on fait, pourquoi penser que personne ne comprendra ? - tel un battement d'aile du papillon, cela peut avoir un impact important. @marcossampaio refuser de parler avec des gens parce qu'ils ne pensent pas / votent pas comme nous me semble contraire aux valeurs que nous protons... @jeanchristophefina je partage vraiment ton point de vue, pour moi on est au delà de cette politique la et ne pas y aller c'est rentrer dans ce jeu politique. Pour moi on doit être sur tous les fronts et ne pas parler à ceux qui ont des moyens d'influencer les changements aujourd'hui c'est dommage... ça ne sert pas notre cause, et on continue ce jeu de la dualité "vous les méchants nous les gentils" ... pour moi aujourd'hui il faut réussir à faire système. Et @rachelarn sur le principe si un autre parti nous avait sollicité, j'aurais eu la même réaction... à la seule différence que celui qui nous sollicite aujourd'hui est au pouvoir. Et j'ai envie de retourner la question, si ça avait été les écolos, est-ce que vous auriez eu les mêmes objections ?

Pas facile ces décisions "politiques", chacun a des avis assez tranchés et les réactions peuvent vite devenir passionnées... Si on n'y va pas ça veut dire que personne ne va parler la voix des communs, d'un autre modèle de distribution alimentaire, et que ces 3000 personnes vont continuer à se faire bourrer le crâne uniquement par les startups et acteurs traditionnels... et ca ca me fait me sentir mal. On nous offre une voix pour parler de tous vos supers modèles et notre modèle de commun aux décideurs d'aujourd'hui... bref, vous l'aurez compris, je me sens un peu déçue. Il y a eu un veto et dans notre process s'il y a une objection on peut faire des propositions pour enrichir la proposition de départ. Donc j'ai envie d'enrichir la proposition et de faire une nouvelle proposition : d'y aller sans chapeau Open Food, en tant qu'indépendante travaillant sur les circuits courts, pour parler de tous les modèles de cc, leurs différences, parler de ce que je pousse chez Carrefour (et qui avance de façon concrète), de Data Food Consortium, des enjeux, etc. Je peux demander explicitement qu'Open Food ne soit pas mentionné dans la com... Et reseauter en sous-marin... qu'en pensez-vous ?

R

Rachel Fri 26 Jul 2019

@myriamboure je comprends que tu sois déçue, mais je ressens une petite tension sur notre processus de décision. Seules deux personnes ont approuvé la proposition. C'est pour moi un signal fort, même s'il y a eu un seul véto. Par ailleurs, un des arguments principal reste la perte de temps. Que tu y ailles en ton nom ou celui d'Open Food, la perte de temps sera la même. Cela résout en théorie le problème côté image (qui aurait été le même avec les écolos : pour moi le problème est de nous définir apolitique et que des raccourcis soient fait en communication suite à notre participation à ce type d'évènements). Je dis en théorie, car je pense sincèrement que les responsables comm' feront ce qu'ils ont envie. Tu l'as vu avec Carrefour aussi.
Certes, si tu y vas tu vas rencontrer des contacts intéressants, mais tu n'auras pas un impact sur les 3000 personnes, cet argument est exagéré. Je pense qu'il y aura moyen de rencontrer ces personnes dans un autre cadre que celui d'un évènement fermé et réservé aux seuls membres d'un parti politique.
Après ce n'est que mon conseil et mon opinion personnelle. Tu es libre de faire ce que tu veux en tant qu'indépendante. Mais cela fait tout de même bizarre que tu prennes cette décision après le résultat reçu ici.

MS

Marcos Sampaio Fri 26 Jul 2019

Bonjour Myriam, merci de ta réponse et de ta proposition. Je crois devoir expliquer la raison de mon veto mais je crains ne pas arriver à bien m'exprimer. Mes idées son claire mais mon expression en français est trouble, je l'impression d'avancer dans du sable mouvant chaque fois que je dois écrire même armé de dictionnaires, correcteurs, Wikipédia... , alors je demande des excuses d'avance si je m’enlise.
Je beaucoup réfléchis avant de poser mon veto.
Dans un premier niveau (celui qui concerne le LREM spécifiquement) l''article de collectifstoptafta m'a paru comme une évidence de ce que je voulais montrer. Perrine @dulac l'exprime très bien "Je ne suis absolument pas convaincue qu'on changera quelque chose à leur politique de l'autruche... Les changements ils viennent des territoires et des initiatives citoyennes... on grille l'image d'openfood... perdre du temps." La preuve, le vote pour le CETA. Quel incohérence voter comme ça et proposer une table ronde appelée "Mieux manger près de chez nous", on parle de l'endroit où on mange ou de ce qu'il y a dans l'assiette? Et la même chose se passera avec l'accord du Mercosul (ce qui me touche plus profondément parce que je connais le désastre qu'on est en train de cautionner avec sa ratification - désastre local mais aussi mondial). Alors pour moi aller à cette table ronde entant qu'OpenFood c'est cautionner ce type de démarche et se noyer dans l'incohérence où les "bonnes intentions" ne servent pas de buée de sauvetage.
Dans un niveau plus général (et ce là que le "veto" rentre en jeu), je sui convaincu, par expérience dans le terrain politique (aussi en France) que, si on veux être au delà des passion politiques on ne doit pas se "mêler" avec les partis politique (quel qu'il soit). On est dans le domaine de l'action, du faire. Notre force vient de là, de nos initiatives citoyennes. Une force politique bien plus grande que dans l'univers des partis. Une "université d'été" d'un parti est le moment pour pour faire la cuisine interne (de fois même préparer la sauce pour le prochain dindon), mais pas pour dialoguer avec la société. Je pense qu'on a pas, en tant qu'OpenFood, à participer de ce moment là, avec aucun parti. Le dialogue avec les administrateurs de notre société (les élus) doit se faire au niveau territorial, dans le cas des nos actions, collaborant avec toute politique mis-en-place que nos semble cohérente avec nos idées (venant de n'importe quel parti). A mon avis c'est là qu'on peut influencer les décideurs et faire changer les choses.
Enfin, voilà ma position.
Je vois que @rachelarn a été plus rapide que moi das l'écriture, en lisant rapidement je suis d'accord avec elle, mais j'avance pas sur les conseils trop personnels. Ta proposition d'aller à titre personnel concerne que toi, je n'ai rien à dire et je pense qu'il n'y a pas besoin de voter pour ça.
En bonus une petite image

MS

Marcos Sampaio Fri 26 Jul 2019

CCC

Collectif Court Circuit Fri 26 Jul 2019

salut tout le monde, je pense, malgré la très bonne argumentation de Myriam, que la balance coût-bénéfice de l'opération n'est pas équilibrée, et elle ne penche pas vers les bénéfices. Par contre moi j'assume le fait que ma position aurait été différente pour l'université du RN ou celle des Verts. J'aurais probablement été en désaccord ou posé mon veto à l'intervention au RN et j'aurais peut-être été d'accord (mais pas sûr) pour celle des Verts. Pour la même question de la balance coût-bénéfice. A mon avis les gens en capacité d'écouter et de porter des choses qui nous ressemblent sont plus nombreux chez les Verts, enfin j'espère (mais bon...). Openfood est apolitique, certes, au sens des partis. Mais on porte une parole profondément politique et on a le droit de la porter là où on veut, surtout dans les endroits où on pense que des gens pourront réellement s'en saisir, et pas seulement faire semblant.

CCC

Collectif Court Circuit Fri 26 Jul 2019

C'est quand qu'on intervient à l'université d'été de Urgence Ecologie ? :slight_smile:

SY

suteau yannick Fri 26 Jul 2019

bonsoir toul'monde,
trop "pas doué": je n'arrive pas à poser mon vote, qui est "d'accord".
De quoi avons nous peur?
Yannick

OK

Olivier Krener Sun 28 Jul 2019

J'arrive trop tard, le vote n'est plus ouvert... Je veux croire que beaucoup des décideurs qui participent à ce rassemblement sont bien intentionnées, veulent faire bouger les choses. Qu'y a t'il à craindre sinon de parvenir à les influencer vers notre vision et à créer de nouveaux liens auprès de personnes influentes?

MB

Myriam Bouré Mon 29 Jul 2019

Un grand merci et bravo à tous pour cet échange posé et respectueux, je suis pleine de gratitude pour la maturité dont fait preuve notre petit collectif dans cet échange ;-) Les discussions politiques peuvent vite s'emballer dans plein de contextes, alors ... merci !

Du coup j'ai demandé déjà à LREM si ça peut les interesser que j'intervienne en tant qu'indépendante, à la condition qu'ils me présentent comme tel du coup et pas comme cofondatrice Open Food France, en disant que je mentionnerai plein d'initiatives et projets différents, etc. Si ça ne les intéresse pas le problème sera réglé ;-) Si ça les intéresse, je prendrai la décision personnelle d'y aller du coup, car je pense, humblement, que mon discours peut peut-être toucher quelques personnes (pas 3000 bien sûr !) qui pourront à leur tour porter des projets, défendre nos idées, toucher quelques personnes, etc.

Dans le rôle d'influence que je veux porter à titre personnel, et que j'espère un jour Open Food France / CoopCircuits voudra porter quand ce sera le moment, il est pour moi important d'aller parler à des gens qui ne pensent pas comme nous. Ne parler qu'à des gens qui sont capables de comprendre ce qu'on fait, pour moi c'est continuer de cultiver notre "entre soi" dans lequel certes c'est confortable, on n'a pas de divergence d'opinion, mais en même temps je pense qu'on doit aussi aller semer des graines dans des terrrains moins fertiles, et les arroser !

Petit mot sur mon expérience avec Carrefour qui peut peut-être éclairer ce débat : j'ai pu grâce à ma position dans leur comité les convaincre de la nécessité pour eux d'explorer un changement de posture, d'accompagner la reprise de souveraineté / gouvernance sur les magasins des mangeurs, producteurs, gérants de magasins et que Carrefour change de posture pour se mette en retrait, devienne apporteur de services. Je les ai mis en lien avec une communauté dynamique du nord de la France qui avait vachement travaillé sur la mise en place de plein de circuits courts alternatifs, etc. mais qui voulait essayer de démultiplier son impact et toucher des publics moins engagés. Ils travaillent ensemble aujourd'hui sur la transformation d'une petite épicerie franchisée en impliquant les parties prenantes petit à petit, accompagnés par une facilitatrice externe qui anime l'intelligence collective, assurant que chacun ait une même voix dans les décisions, etc. Ce que j'observe, c'est que le public de ce magasin est un public qu'on a du mal à toucher avec nos modèles alternatifs, et je trouve ça juste génial d'explorer comment justement on peut sortir de "l'entre soi" et ouvrir les modèles que nous portons, certes peut-être en allant un peu moins loins, à des gens moins engagés à la base... je suis même en train de pousser pour qu'ils documentent et open source ce qu'ils apprennent à travers cette expérience :-)

Bref, cet aparté pour illustrer que je pense, et je constate par ma propre expérience, qu'on peut contribuer, même si c'est un petit battement d'aile, à faire évoluer les représentations et conceptions sur les questions de gouverrnance, de modèles économiques, etc.

Nous prendrons le temps dans le futur de définir quelle stratégie d'influence on a envie d'avoir en tant que communauté Open Food France, en attendant je suis ravie que nous puissions commencer à échanger sur le sujet. Surement une thématique pour un prochain rassemblement "physique" :-)

SY

suteau yannick Mon 29 Jul 2019

BRAVO MYRIAM.

Je partage pleinement ton point de vue.
Les peurs doivent disparaitre, surtout si nous prétendons être libre.
Je te bise.
Yannick