Loomio

Un schéma de base pour visualiser nos initiatives

JL
Julien Lecaille Public Seen by 275

Bonjour

je suis en train de travailler à un formulaire pour saisir les caractéristiques principales de nos différents systèmes.

Je pense qu'on peut utiliser une structure visuelle de base pour les représenter comme celle que je mets en pièce jointe ... ce qui n'empêche pas des variations, mais permet d'avoir déjà une base de langage commune.

C'est une représentation "en silo ouvert" car sur l'axe vertical je pense qu'il y a nécessairement des choses qui se font dans une logique d'organisation verticale. Suite à nos échanges du mois dernier je pense qu'il y a une contradiction majeure entre vouloir "des instances démocratiques de décision" et la liberté de faire et d'opérer comme bon nous semble. Si il y a une instance qui prend des décisions, alors ça génère une logique verticale d'organisation.

Après ce n'est pas dramatique si on considère que le fameux "google des alternatives" existe déjà et que c'est l'ensemble de notre écosystème en synergie à partir du moment où on arrive à y faire passer l'info de manière transversale (mais on peut encore grandement s'améliorer)

Un truc que je n'ai pas réussi pour le moment à décrire sur ce schéma, ce sont les modèles économiques, sociaux et démocratiques.

Démocratique : il faut arriver à décrire comment les décisions sont prises (et de manière réaliste on considère que "dictature bienveillante" cela peut être une description adéquate)

Sociale : il y a des humains qui doivent interagir, donc il faut qu'ils se parlent, qu'ils se fassent confiance, qu'ils se sentent suffisamment bien pour utiliser les outils, qu'ils aient des feedback positifs, des apéros, des fêtes

Economique : au minimum du minimum il y a toujours au moins un serveur à payer quelque part, des développeurs à nourrir ... il faut dire comment ça marche

La difficulté c'est que même dans une logique verticale ce n'est pas forcément le même modèle à tous les niveaux... le composant "saisie" n'a pas forcément la même logique que le composant "agrégation"

J'insiste sur la question du modèle social car on n'est pas du tout dans juste une problématique technique.... Il y a deux endroits essentiels à décrire c'est la partie "saisie" (mais POURQUOI des gens vont passer du temps à maintenir des sources primaires de données de qualité ???) et la partie "utilisateur final" (toute la réputation et toute la cohérence du modèle économique à terme va venir du degré de satisfaction des utilisateurs).

Bref, j'ai déjà pas mal de données pour décrire les différents projets sous cette forme là, mais si vous voulez vous lancer pour faire l'interprétation de votre projet, c'est open dans les discussions !

JL

Julien Lecaille Mon 5 Jun 2017

J'ai appliqué le schéma à GeoSSE

Après je vais continuer pour la plate-forme web des alternatives, Communecter et "près de chez nous"

Je réfléchis aussi à la méthode pour représenter correctement les modèles économiques, démocratiques et sociaux des différentes initiatives

VC

Vincent Calame Tue 6 Jun 2017

Bonjour,

Merci pour ce schéma. Concernant GeoSSE, l'essentiel y est, on pourrait affiner sur l'éventail des possibilités d'exploiter les données (le serveur Scrutari pouvant être interrogé directement via l'API).

Je suis d'accord sur le fait qu'il faut insister sur la dimension humaine et ne pas se limiter à la technique. Un point qui me semble important concerne les motivations des porteurs de projet. Il est tout aussi respectable de porter un projet pour en faire son gagne-pain que de le faire en plus. Plus nous serons francs entre nous, plus cela simplifiera la réponse à des questions sur le modèle économique.

En ce qui me concerne et concerne GeoSSE, la motivation est simple : c'est un outil expérimental destiné à tester le logiciel Scrutari dans de nouvelles situations, si au passage cela permet de faire de la publicité pour Scrutari et pour Socioeco.org, tant mieux. J'ai par ailleurs des financements pour le logiciel Scrutari (soutien de la fondation Charles Léopold Mayer).
Pour l'instant, l'outil n'est pas public, tout est ouvert quant à son devenir.

D

Draft Tue 4 Jul 2017

@julienlecaille Du coup ça donne quoi le schéma au final ? :D

JL

Julien Lecaille Thu 6 Jul 2017

Je reprendrais ça la semaine prochaine.

Avec la Coop des Communs je vais à un Deep Dive sur la plate-formes coopératives (et on bossera notamment fort sur les modèles économiques).

J'espère en revenir avec des idées pour modéliser les modèles !

JL

Julien Lecaille Thu 6 Jul 2017

J'ai déjà quelques idées :

  • avoir une expression claire des ressources et des usages dans les différents domaine

  • distinguer les ressources propriétaires (sur lesquelles il y a une gouvernance propriétaire) et les ressources libres (sur lesquelles il y a une gouvernance contributives)

D

Draft Thu 6 Jul 2017

Intéressant !

Modèle économique pour un commun

Justement la partie économique est un gros manque dans la méthode qu'on est en train de formaliser ici : https://docs.google.com/document/d/1yiaZIfopWikjtKBGNukuPx0gKBemiY5PRovzWcNlE0Y/edit?usp=sharing
Et j'ai très peu de connaissance en la matière et peu tester les process. Du coup si vous pouviez compléter sur cette thématique là ça serait top !

Parce que je pense que pour faire coopérer les acteurices de la transition dans un écosystème résilent, il faut qu'yels puissent gagner de l'argent. Donc pour les amener à cette démarche de transition il faut une méthode qui permette de passer d'un modèle économique basé sur la propriété privée à un modèle économique basé sur la coopération.

Question

A quoi va servir la documentation que tu vas créer sur ces points ?

  • avoir une expression claire des ressources et des usages dans les différents domaine
  • distinguer les ressources propriétaires (sur lesquelles il y a une gouvernance propriétaire) et les ressources libres (sur lesquelles il y a une gouvernance contributives)
JL

Julien Lecaille Thu 6 Jul 2017

Le but du jeu est toujours d'essayer de faire émerger un vocabulaire et des ontologies communes ! Notre dernière de séance de travail a fourni plein de données qui restent encore à organiser.

Par exemple, même dans nos dynamiques de communs, il y a des niveaux intimes qui resteront toujours propriétaires, des niveaux où il peut y avoir fusion des énergies pour donner naissance à un Commun partagé, et des niveaux très libres où on est dans un espace "open access"

Il faut arriver à percevoir les niveaux correctement