Loomio
April 1st, 2016 13:08

Acceptons-nous d’accueillir des entreprises/structures ayant des valeurs éloignées de celles de la Coroutine ? (exemple actuel : Cofidis)

Marion Rousseaux
Marion Rousseaux Public Seen by 398

Acceptons d’accueillir des entreprises/structures ayant des valeurs éloignées de celles de la Coroutine (exemple actuel : Cofidis)

Suite à la demande de Cofidis pour louer la salle de réunion, nous ouvrons un nouveau débat sur loomio pour savoir si nous acceptons tous types de structures à la Coroutine et à quelles conditions.

Souhaitons-nous ne pas rayonner qu'entre nous et au contraire "sensibiliser", ouvrir la Coroutine au reste du monde tout en respectant nos valeurs ? Ou bien la Coroutine doit-elle rester un espace côtoyé par des personnes/structures incarnant des valeurs en phase avec la Coroutine ?

Dans ce cas précis, acceptons-nous Cofidis ? Ou encore d'autres entreprises telles que Décathlon (que nous acceptons déjà depuis plusieurs mois).

Nous laissons les conditions d'acceptation ou de refus se dessiner au fil des échanges.

A l'issue de ce débat que nous vous proposons de clôturer le mardi 5 à 00h, nous ferons notre réponse à Cofidis.

--

Marion Rousseaux
Linkedin: Marion Rousseaux
+ 33 (7) 82752983

Marion Rousseaux

Marion Rousseaux started a proposal April 1st, 2016 13:10

Acceptons d’accueillir des entreprises/structures ayant des valeurs éloignées de celles de la Coroutine (exemple actuel : Cofidis) Closed 11:08pm - Tuesday 5 Apr 2016

Results
Agree - 5
Abstain - 5
Disagree - 5
Block - 5
14 people have voted (24%)
Luc Vanwaelscappel

Luc Vanwaelscappel
Agree
April 1st, 2016 13:18

Des méchants s'intéressent aux gentils, ce serait dommage de pas leur ouvrir la porte.

Marion Rousseaux

Marion Rousseaux
Agree
April 1st, 2016 13:22

A condition d'avoir un réel échange avec eux et de comprendre leurs motivations à venir dans un espace comme la Coroutine

Laura

Laura
Agree
April 1st, 2016 13:23

l argent n a pas d odeur (: non c'était une blague mais quelque part d'une certaine manière c'est de ça dont il s'agit ?
la provenance des fonds donne une teinte à l'argent, alors à nous de lui redonner du sens ...

C

Claire April 1st, 2016 13:25

Nous avons évoqué à plusieurs l'importance de mixer les mondes et montrer le fonctionnement de la Coroutine à des personnes pouvant être "loin" de nos modes de faire et de nos valeurs.

Marion Rousseaux

Marion Rousseaux April 1st, 2016 13:27

Une piste serait de faire des petits brief/temps de sensibilisation à l'arrivée de ces entreprises/structures pour leur expliquer le fonctionnement de la Coco (les convier à la cocotte le midi par exemple, ce serait un super moyen d'échanger) etc.

Cela amène la question de la gestion de la salle de réunion qui pourrait être vu comme un service et pourquoi pas permettre aux coroutiniers qui prennent le temps d'accueillir ces structures de prendre de l'argent sur le prix de la location. Cela serait alors vu comme une rétribution.

A

Antoine April 1st, 2016 14:22

Pour moi, que des entreprises et des personnes aux valeurs éloignées de la Coroutine aient l'occasion de se confronter à quelque chose de différent est une manière de faire avancer le schmilblick…

Mais je comprends que dans certains cas, cela ne soit pas acceptable pour certains corountiners : à côté d'une ligne de conduite générale, peut-être pourrait-on envisager un système de « veto » ?

Et/ou pour certain types d'entreprises (à définir), on peut imaginer, comme l'évoquait Claire dans un mail, que cet argent aille directement à des structures/asso travaillant sur le terrain, par ex contre le désendettement dans le cas de Cofidis (cela pourrait être un deuxième type de « veto »).

JH

Julien H
Agree
April 1st, 2016 14:49

Moi je ne suis pas contre non plus. Autant que les gens voient comment ça se passe, même ceux qui ont des valeurs à l'inverse de de ceux de la Coroutine.

B

Baptiste
Disagree
April 1st, 2016 16:37

B

Baptiste April 1st, 2016 16:38

Je me souviens qu'on avait à une époque refusée l'accès de la salle de réunion à une Asso proche de l’extrême droite. Personne n'avait argumenté en disant que ça aurait pu leur permettre de voir autre chose, de s’ouvrir etc. Pour moi Cofidis ne font peut-être pas des ratonnades, mais ne sont pas moins néfastes. Si on n'a vraiment besoin de leur argent au prix de notre intégrité ok, et on assume jusqu'au bout, sans chercher à se donner bonne conscience. J'aurais juste beaucoup de mal à ne pas rire jaune intérieurement lorsque j'entendrais dire que la coroutine n'est jamais allé chercher de subvention publique pour préserver son intégrité. Si c'est vraiment pour leur permettre de s'ouvrir à d'autres mondes et pour qu'ils puissent découvrir le lieu, la cocote, et une autre façon de fonctionner, ils peuvent venir le faire en venant déjeuner un midi, pour avoir un vrais échange, sans leur louer la salle de réunion et sans qu'on ne touche de leur argent.

Simon Sarazin

Simon Sarazin
Agree
April 2nd, 2016 11:05

Plutôt pour. Je changerais d'avis si l'on faisait ça tout le temps au détriment des coworkers, des locations à des collectifs, à prix libre, etc... Si des gens sont motivés pour gérer et répondre aussi

B

Baptiste April 2nd, 2016 13:22

J'ai un peu de mal à comprendre. vous avez conscience de ce que fait Cofidis ?? Cofidis c'est des usuriers qui rackettent les pauvres avec des pratique mafieuses, des taux hallucinants et les pousse au surendettement, voir à la rue. J'ai pas envie d'y passer mon samedi après midi, mais je pense que l'on peut trouver un certain nombre de témoignages édifiants sur internet .Donc si on acceptait c'est dans quel but ? 1) pour le fric ? 2) pour faire découvrir le lieu et notre philosophie? et dans ce cas nul besoin de leur louer la salle, il peuvent passer un midi , je me chargerai de leur faire visiter.
Perso je trouve le mélange des deux de très mauvais gout et même dangereux pour l'image de la Coroutine.

JS

Julien Sylvestre April 2nd, 2016 13:44

Olala, c'est pas très joli joli ça le pape du crédit conso chez les cocos ! Quoique, si on considère les employés qui composent une entreprise aussi comme des individus un peu autonomes.

Etant trop satellitaire, je ne ne sais pas trop si mon vote serait trop légitime...

Que diriez-vous de disposez des citations dans la salle de réunion ? Ca pourrait être aussi une manière de distraire les gentils employés par de douces subversions. Du genre, un tiers-lieu c'est comme  "un polder, un espace gagné sur les eaux froides du calcul égoïste. K. Marx » (Merci à Didier Le Pallac du Polder d'Hellemmes pour la citation).

CD

Caroline Délé
Agree
April 2nd, 2016 18:10

Ok pour ouvrir la coroutine à des gens différents. Par contre, pour affirmer les valeurs qu'on vit ensemble dans ce lieu, on prépare en amont, afin de caler un "mode de faire" pour les structures très éloignées comme Cofidis.

valentin cavel

valentin cavel
Agree
April 2nd, 2016 22:14

Ça sert à rien d'essayer de construire un nouveau monde, un monde ou il fait bon vivre ensemble, si l'on en exclut ceux qui pourraient le rejoindre :-).

On ne changera pas le monde à nous tout seul, le but du jeu c'est aussi d'inspirer les autres!

B

Baptiste April 3rd, 2016 09:23

Encore une fois, ils peuvent venir quand ils veulent pour discuter ! je pendrais sur mon temps de travail pour leur faire visiter et leur expliquer le fonctionnement de la corourtine, et même de préparer une cocotte... Donc non la porte n'est pas fermée !
Ce qui me gène c'est que la coroutine puisse toucher 900€ d'argent pas très net.
Ce serait néfaste pour l'image de la coroutine, ça serait prêter le flanc à la critique et ça risque de créer des tensions inutiles.

JS

Julien Sylvestre April 3rd, 2016 12:41

Baptiste,
il me semble que ton argumentaire – que j'ai pu par ailleurs rejoindre – soulève 2 questions d'ordre plus général.
La 1ère : Peut-on vivre en parfaite adéquation avec nos convictions ?
A part vivre en ermite, l'intégrité absolue me paraît impossible. C'est plutôt la recherche de l'intégrité qui guide mes actes. Par exemple, ça me fait mal au cul de devoir utiliser de l'électronique composée de métaux rares dont l'extraction provoque des conflits assez meurtriers. Si je pouvais me payer un portable éthique, je le ferais mais là, j'ai pas les moyens.

JS

Julien Sylvestre April 3rd, 2016 12:44

2ement, taper de la tune aux richards peu scrupuleux me paraît au contraire une belle aubaine pour modifier un minimum notre relation de dépendance au système. Du genre Robin des bois quoi !
Moralement, ce qui m'intéresse encore plus, c'est la destination de cette « richesse » récupérée.
A quoi va servir cet argent si c'est la Coroutine qui le touche plutôt qu'un loueur lambda ?
- Entretenir la viabilité ou la viabilité du tiers-lieu, ça m'irait déjà bien. Participer à diffuser « Travailler en mirco-osmose » pas mal aussi, non ?

Luc Vanwaelscappel

Luc Vanwaelscappel April 3rd, 2016 12:45

Donc si je te suis Baptiste. Si on trouve respectable une société qui souhaite venir, elle paye pas de soucis. Si on ne trouve pas respectable une société, c'est gratuit elle ne paye rien ?
Ça donne vraiment envie de devenir respectable ça dis donc.

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 3rd, 2016 12:48

Je trouve dommage de pas prendre cet argent sachant que la salle est disponible, que ça entrave pas l'usage de La Coroutine dans sa raion d'être (le lieu nous reste très majoritairement accessible) et que l'argent ira dans une autre structure sinon (si l'on avait plus de poids, ça pourrait être embêtant pour eux qu'on leur dise non mais là, ça va juste leur faire se dire "ils sont fermés, et on même pas essayé de savoir qui on était, etc...) Par contre, je trouve ça beaucoup plus impactant de prendre les 900 € et de faire un don à une famille en recouvrement ou une association qui développe cela, tout en leux epliquant notre démarche ou en communiquant dessus. Et tout en laissant un droit de réponse / dialogue constructif. Dans tous les cas, je doute qu'ils viendront juste visiter le lieu et son fonctionnement si on leur propose. On résume les arguments et propositions dans l'espace d'édition du haut pour y voir plus clair ?

JS

Julien Sylvestre April 3rd, 2016 12:50

3ement, je vous proposerais même bien de majorer le prix de la loc' en fonction de la perversion capitaliste du demandeur ! Un indice qui pourrait aider à la mesurer, serait par exemple, le niveau de rémunération du dirigeant = X.SMIC. => Prix de loc' = X.Prix de base ?! Ce qui a l'avantage aussi de souligner l'indécence des différences des niveaux de revenus, non ?

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 3rd, 2016 12:50

Ou utiliser cet argent pour mettre en place un système de crédit alternatif (une sorte de tontine pour les coworkers en galère par exemple, il y a déjà eu plusieurs coworkers à se retrouver quasiment à la rue pour des besoins d'argent pas beaucoup plus importants que ça...)

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 3rd, 2016 12:51

Peut-être pas si fou de calculer les prix des salles par rapport aux rémunérations des dirigeants des structures :-)

G

gregory
Disagree
April 3rd, 2016 17:38

G

gregory April 3rd, 2016 17:39

voilou, je n'ai pas vraiment envie de debattre sur le sujet, mais je veille à bien lire toutes vos interventions!

C

Claire
Agree
April 4th, 2016 07:50

Pour moi on est un lieu d'ouverture, donc on les accepte avec un petit speech sur quelles sont nos valeurs.
Parce que j'ai aussi du mal à justifier une limite entre décath qu'on accepte depuis toujours et cofidis qui partage les même actionnaires...

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 4th, 2016 09:18

Petit point méthodo : @gregory1 et @baptiste1 , le pouce vers le bas veut dire " que la personne n'est pas d'accord mais qu'elle ne souhaite pas prolonger le débat, et qu'elle accepte pouvoir vivre avec la solution proposée”, L'utilisation du signé “blocage” force quand à lui à passer par un débat pour trouver une nouvelle solution et aller chercher un consentement qui fait que tout le monde puisse vivre avec la proposition. En l'occurence, Greg, c'est plutôt le signe bloqué qu'il faut que t'utilises si j'ai bien compris ton dernier mail ?
Dans ce que l'on a imaginé dans notre processus de décision (qui a encore jamais été trop testé jusqu'au bout, donc que l'on pourra améliorer aussi bien sûr), si il y a blocage, il faut faire un petit point en présentiel avec ceux intéressés pour échanger et voir si l'on ne trouve pas une solution à partir de toutes les propositions qui permettrait de débloquer la situation :-). Et c'est seulement dans le cas où l'on ne trouve pas de solution que l'on peut passer au vote où la majorité des membres actifs au 2/3 l'emporterait (c'est un cas que l'on a jamais eu).
A ne pas oublier aussi que chaque décision peut-être revue quelques semaines (voir le jour suivant) plus tard si besoin, sauf dans le cas où l'on passe au vote 2/3 (cas très rare jamais expérimenté en 5 ans de coroutine) où l'on a mis un délai de 3 mois jusqu'à pouvoir voter à nouveau.
Lien vers le processus de décision validé : https://www.loomio.org/d/9mjdhLf4/processus-de-prise-de-d-cision-de-la-coroutine

G

gregory April 4th, 2016 10:17

moi j'ai cliquer sur: "pas d'accord, peux trouver mieu"...c'est ce qui était écrit...ça veut donc dire dire, que je ne suis pas d'accord, et qu'on peut trouver mieu :)

je suis contre la touche blocage

B

Baptiste April 4th, 2016 13:00

et pour exposer ma position :

1) Il me semble qu'on avait déjà débattu sur le sujet à l'époque où l'asso liée à l’extrême droite voulait louer le lieu. A l'époque on avait conclu qu'on acceptait tout le monde tant que ça ne heurtait aucun coroutinier. Là en l’occurrence ça en choque visiblement deux. Je suis donc étonné qu'on revienne là-dessus.

2) Si on accepte, dans ce cas on doit accepter TOUT le monde, que ce soit Total, des fabricants d'armes, ou des associations anti-mariage gay .

3) Sinon où mettons nous la limite ? est-ce que l'on ne peut pas considérer que l'opposition de deux coroutiniers soit suffisante pour refuser . Sans pour autant qu'ils aient à passer pour des intolérants qui ne veulent que du "entre soi"?

4) Pour revenir sur Décathlon vs Cofidis : Décathlon n'est peut-être pas parfait , mais le doute est permis à leur sujet , je ne sais pas s'ils ont déjà harcelé des personnes, poussé au surendettement , pour certain finir à la rue ou par un suicide . Pour Cofidis, le doute n'est pas permis.

5) Luc, je ne suis pas pour prêter la salle de réunion, mais pour leur proposer de passer juste pour déjeuner et leur faire découvrir le lieu, même si comme Simon je doute fortement qu'ils soient prêts à venir pour ça. Mais donc ça pose la question de savoir s'il s'intéressent réellement à la coroutine ou juste au fait que notre salle de réunion soit plus abordable qu'ailleurs .

6) Je n'ai rien contre les salariés de Cofidis et n'aurais aucun problème à leur louer la salle à titre individuel , mais là ils viennent au nom de codifis et le représentent donc.

7) Je pense que Cofidis a un discours très rodé, qu'on n'est pas assez informé pour déconstruire leur discourt, et qu'on va juste se faire retourner le cerveaux et s'entendre dire à la fin "vous avez raison, aider les pauvres en leur prêtant de l'argent c'est bien. Amen"

8 ) La réaction assez virulente de plusieurs personnes par mail, prouve que cela va nuire à l'image de la coroutine.

9) Comme le dit Julien Sylvestre, c'est pas forcement évident d’être intègre. Mais là on ne parle pas d’acheter un ordinateur bio, on a le choix et on ne peut pas dire qu'on y a été forcé ou qu'il est difficile de faire autrement !

10) C'est quoi votre plan pour faire évoluer leur mentalité ? des affichettes ? une conversation autour de la machine à café ? Perso je n'ai vu personne discuter avec les gens de décathlon .

Pour conclure, pour moi la seule façon "valable" d'accepter, serait après leur avoir demander leur avis, de tout reverser à l'association AD3S (06 42 33 72 98 ou par mail ad3snpdc@gmail.com) anciennement l'association "crésus" qui s'occupe de quelque 4000 cas de surendettement sur la seule ville de Roubaix. Et je veux bien m'occuper de les contacter (on ne pourra pas m'accuser de faire obstruction) . Toute autre utilisation sous couvert de "on va réussir à faire évoluer leur mentalité" serait pour moi déplacé.

A

Antoine April 4th, 2016 15:58

A mes yeux, il y a au moins 2 types différents de structures pas cool :
1) Les entreprises « normales » (ce qui inclut donc sous-traitance « chelou », salariés payés à coup de lance pierre, poussage à la conso de trucs inutiles... ) du type décathlon. Il semble y avoir une sorte de consensus pour accueillir ce type de boite.

2) Les entreprises qui vendent des trucs pouvant entraîner une spirale super négative où le client peut « perdre le contrôle », ce qui inclus notamment les vendeurs de drogues et les entreprises de jeux d'argent (addictions), et... les crédits à la conso (surendettement).

Personnellement, j'ai une vision assez « realpolitik », si j'étais « tout seul » je serais (avec un certain inconfort) pour accueillir Cofidis (ou les identitaires, Malboro ou l'ambassade de Corée du Nord…) si :
- La Corountine ne profite pas directement de la chose (0€ dans sa poche)
- Çà faire avancer le Schmilblick (en faisant découvrir d'autres modes de fonctionnement et de penser… en utilisant l'argent gagné pour lutter contre le truc pas cool ou ses effets)

Mais pour moi Cofidis n'est pas une entreprise normale « comme Décathlon », et je comprends que pour certains fournir un service (salle de réunion) permettant à cette boite de faire son business, c'est « participer » à ce business vraiment pas cool, c'est être complice, et que c'est une limite infranchissable.

On n'est pas tous végétarien - une minorité l'est -, on a pas tous la même position « morale » sur le sujet, et à la Coroutine tout le monde respecte tout le monde sur ce point (et on y mange de la viande parfois). Si tout le monde devait manger exactement la même chose lors d'un repas, il ne nous viendrait pas à l'idée de cuisiner de la viande, de forcer des végétariens à manger de la viande. Par respect. Là, si la Coroutine accepte Cofidis, c'est d'une certaine manière forcer tous les Coroutiniers à « manger du Cofidis » ; et je ne trouve pas ça super cool (surtout qu'on a toujours bien mangé sans manger de Cofidis, et que c'est un truc vraiment exceptionnel)…
 
Si certains corountiers sont opposés à la venue de Cofidis même avec une un « deal » du type 100 % de l'argent de Cofidis est utilisé pour un projet lié à l'endettement / le surendettement, je suis plutôt contre la venue de Cofidis...

AM

Anthony Martinet
Abstain
April 4th, 2016 16:16

Je suis torturé entre les 2 visions.

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 4th, 2016 16:19

@baptiste1, sur la méthodo, ce débat n'avait pas eu lieu ici ou en tout cas n'a pas eu de traces écrites nul part, je l'avais oublié personellement (ou j'étais peut-être pas là) donc j'imagine que pour la plupart d'entre nous ça doit aussi être le cas. Dans notre processus de décision, aucune décision n'est figée, donc même si ça a été décidé il y a longtemps, libre à chacun de la challenger (ou alors il faut changer / amender notre processus de décision, ce qui est très possible par ailleurs.).
@gregory1 Donc, tu es pas en position blocage, mais c'est à priori le cas de @baptiste1 . Dans ce cas @baptiste1, ce serait top que tu te mettes en blocage, juste histoire que l'on apprenne à bien faire la différence, puisque ça amène à ne pas pouvoir prendre de décision à la fin du vote et à trouver une solution qui convienne à tout le monde en prenant un peu de temps. Le top serait sans doute de faire un petit débat en présentiel avec tous les bons arguments des uns et des autres (que l'on va essayer de résumer là haut)

Laura

Laura April 4th, 2016 16:36

je me sens aussi partagée, d'un côte complètement ok sur les arguments contre évidemment mais en meme temps où fixe t on la limite ? l'idée de reverser une partie où le tout auprès d'une association telle que crésus me semble intéressante, la coroutine "nettoyeur" d'argent sale . Pourquoi pas , mais est ce bien notre but ? remplir le puit que d'autres creusent...
A ce stade ne pourrait on pas juste avoir un échange tel avec eux pour cerner un peu + ce qu'ils veulent ? voir a qui on a affaire humainement tout simplement....
n'est ce pas seulement le tarif attractif qui les fait venir vers la coroutine , est ce la meme chose pour décathlon ?
pourquoi leur ferait ton des "fleurs" , toutes ces questions se poseront à nouveau par la suite alors c'est aussi une belle occasion d'en discuter ...
Ces entreprises auront tirs besoin de salles et d'espaces de travail dans tout les cas, si nous leur refusons ils iront ailleurs, mais comme dis luc quelle belle occaz d'avoir des "méchants" pour les rendre plus gentils.. La participation des associations se fait généralement en fonction de leur ressources , et bien c'est la meme chose il me semble pour ce type d'entreprises , déjà le tarif doit être adapté à leur modèle et ou possibilité d'avoir un tarif moins elevé si engagement à donner du temps ou un savoir faire pour la coroutine (modèle du mécénat de compétences) .. mais cofidis , j avoue que je sais pas ...

Laura

Laura
Abstain
April 4th, 2016 16:38

l argent n a pas d odeur (: non c'était une blague mais quelque part d'une certaine manière c'est de ça dont il s'agit ?
la provenance des fonds donne une teinte à l'argent, alors à nous de lui redonner du sens ...

B

Baptiste April 4th, 2016 17:54

@Simon de souvenir on en avait parlé oralement mais pas formalisé par écrit. Je n'ai pas voulu sortir l'arme atomique en bloquant car je suis pour qu'on puisse débattre et que je ne suis pas sûr que ce soit très bon pour les autres décisions à venir. Je préférerais qu'on arrive à un consensus. Ce que dis Antoine résume assez bien mon ressenti ( différence entre les 2 types de structures, sentiment de complicité et qu'on me forcerait à bouffer du Cofidis), mais je suis prêt à faire des concessions . Notamment d'accepter à la condition qu'on ne touche rien et que l'on verse intégralement à lasso AD3S (s'ils l'acceptent) . Même si ça me ferait grincer des dents. Après tout pourquoi ne pas imaginer louer la salle à Pediga pour financer des associations d'aide aux migrants ?? ce n'est pas de la provoc, mais une question à laquelle j'aimerai avoir une réponse.

G

gregory April 4th, 2016 20:20

je répète, je suis contre le principe de blocage sur le loomio...c'est comme imposer ma vision aux autres. pour moi cet option ne devrait même pas exister!

je soutiens baptiste et antoine dans leurs propos (je n'ai pas la capacité d'ecrire les choses aussi clairement qu'eux, donc merci).

je trouve assez prétentieux d'acceuillir des gens chez nous pour leur expliquer "comment ils ont pas compris la life, mais que nous , on est mieux qu'eux"

je trouve indécent d'imaginer faire qqchose avec cet argent, c'est un vrai manque de respect à toutes les personnes victimes de ces usuriers.

ce débat me fatigue...pour ma part j'ai vécu une escroquerie bancaire, qui m'a surendétté, avec cofidis dans le paquet, donc je connais très bien leurs méthodes.

c'est d'ailleurs, ce qui a amené un trou de 10 ans dans ma carrière d'auteur...

pour ma part, le débat est clos. vous prendrez la décision que vous voulez, mais je pensais que la coroutine avait réellement d'autres valeurs, ce qui n'est pas le cas, pour moi la question de leur présence n'aurait jamais du être posé...

G

gregory April 4th, 2016 20:22

(je voulais pas trop participer au débat, mais je pouvais laisser baptiste tout seul )

G

gregory April 4th, 2016 20:24

je rajoute ci dessous les réactions de 2 autres coroutiniers qui n'ont pas su aller sur le loomio, et dont certaines personnes n'ont pas vu la réponse:

G

gregory April 4th, 2016 20:24

gautier:
Yep Sympa Claire de m'avoir joind au débat!

Bon je comprend pas tout a fait comment fonctionne se truc mais j'ai pas réussis a exprimer mon avis, je t'envoie donc une réponse par mail.

Je n'ai pas accès/trouver/chercher la visibilité sur les compte de la coroutine donc je ne peut pas répondre d'un point de vus
opérationnel.

Mais cette question est important dans le sens ou il existe bon nombre de bureau que cofidis peut louer (zone euralille etc...) c'est bureau souvent bien situé dans l'architecture des villes et dans les politiques de la ville (exemple de la destruction de la dernière pépinière de lille (quartier st maurice) pour la construction de bureau et l'obeissance de la politique de la ville au pole économique assurance et banque.

Fournir ainsi l’accès a un lieu comme la coroutine contre de l'argent a des structures qui sont impliqué dans bon nombre de cas de surendettement, qui sont coté en bourse, engagé sur la scène international c'est un peu faire entrez le loup dans la bergerie, laissez des responsables de l'accroissement des inégalités et des responsables de l'accroissement du chômage, proposé un green washing (version social).

Je ne suis pas responsable d'un organisme qui mesure l'impact social de tel ou tel organisme/entreprise mais une chose est sur ce n'est pas les vendeur de crédit a la consommation avec des taux digne d'un vendeur d'arme a feux qui mérite l’accès a des locaux supplémentaire. A ton vus des représentant des salariés de cofidis se dressé contre l'augmentation des retraites, contre la loi du travail, contre la précarisation de la population ? C'est impossible pour eux car cela reviendrai a détruire leur bisness qui est construit sur la misère.

Tout du moins les être humain constituant cette entité bancaire, reste des être humain et l’accès a un lieu ou la collaboration réussit et une bonne chose, surtout si cela permet de remplir les caisses de l'association et d'ainsi imaginé, la réparation du robinet déféctueur, l'amélioration de la kitchinette, l'avancé de projet associatif soutenue par la Coroutine.

Bon voila j'ai l'impression d'avoir écris un pamphlet syndical pour simplement dire : "la Coroutine c'est bien, mais il vaut mieux qu'elle reste intègre"

Quand on regarde la frise chronologique un point important est la gouvernance horizontal. Quand est t'il de ces employé de cofidis qui veulent louer le lieu ? Si il s'agit d'un travail des manageur pour mettre en place une gouvernance horizontal et non pas actionnarial.

Bon voila quelque expression j'espère ne pas être trop partie dans le débat politique, c'est pas mon domaine, moi perso je suis entrain de créer ma boite (parce que personne n'a voulu employer un dreadeux (politique actionnarial, de prés-juger de merde) et j'ai déjà créer une association dans le sport qui c'est vus retirer tout ses financement par la mucipalité cette année ...

En tout cas je pense que cette question est un bon sujet de débat !

G

gregory April 4th, 2016 20:24

jean claude:
Sans vouloir etre dogmatique... et tout en ayant un avis d utilisateur tres occasionnel de la Coroutine, je suis deja stupefait que la question puisse se poser.
Ce genre d organisation qui a un management que Deleuze qualifierait de micro fasciste est sans doute l organisation la plus denuée de scrupule quant au million environ de pauvres dont elle fait les poches avec un taux d usure de pres de 20 % par an.
Maintenant si vous avez deja - ai je lu - accepte des neo fafs dans vos locaux... pourquoi pas Cofidis, l Eglise de la scientiologie ou une association proche du Hezbolah.
Personnellement
c est NON.
Amicalement.
JC
Jean Claude Bordichini

A

Antoine
Disagree
April 4th, 2016 21:45

Sur ce type de question morale (mais pas "bloquante" pour la Coroutine) je pense qu'il faut une sorte d'unanimité. Étant donné qu'il n'y a apparemment pas de solution possible où la venue de Cofidis fasse l'unanimité, je suis contre...

AM

Anthony Martinet
Disagree
April 5th, 2016 06:42

Protection familliale coco (cf commentaire)

AM

Anthony Martinet April 5th, 2016 06:45

La nuit porte conseille, j'ai avancé dans ma torture. Et y'a un argument qui ressort, pas encore évoqué.

La priorité, à mes yeux, de la coco, c'est qu'on se protège les uns les autres, un peu comme une famille.
Là, dans le cas de Cofidis, un membre a été plus que blessé.
Donc protection = pas de Cofidis.

CD

Caroline Délé April 5th, 2016 07:21

Vu les échanges précédents, je rejoint Anthony; A partir du moment où la venue de Cofidis met mal à l'aise des coroutiniers à ce point, je pense qu'il faut leur dire non. Du coup, si c'est la position adoptée, ce serait bien de convenir d'une réponse claire, non pas pour satisfaire Cofidis, mais plutôt pour pouvoir la resortir facilement si le cas se représente. Nécessité aussi de déterminer les limites d'acceptation, ou bien décision de faire au "cas par cas", comme ici? Ce serait peut être malin de le décider ensemble aussi.

CD

Caroline Délé
Disagree
April 5th, 2016 07:23

(voir commentaire, suite aux échanges)

C

Claire April 5th, 2016 09:11

@lauratatouille Quelque soit l'issue du débat si quelqu'un a envie de les apler pour connaitre leurs motivations à venir à la coroutine voici le numéro de Cathy Cardoc 03 28 77 60 21
Et jeudi, je veux bien poser la question à Décath ! (ils viennent)

florian@queze.net

florian@queze.net April 5th, 2016 09:44

Pour la question "acceptons nous d'accueillir des groupes ayant des valeurs éloignées des nôtres ?" je suis pour, ou du moins ça me gêne qu'on refuse des gens juste en fonction du nom de l'entreprise pour laquelle ils travaillent, sans avoir discuté de leurs motivations.

Pour le cas particulier de Cofidis, je suis sensible à l'argument d'Anthony : c'est important qu'en tant que groupe (les coroutiniers) nous nous protégions entre nous, et si des gens mettent très mal à l'aise quelqu'un, il ne me semble pas correct de les accepter ici.

florian@queze.net

florian@queze.net
Abstain
April 5th, 2016 09:45

Oui pour le cas général. Non pour le cas particulier où ça heurte quelqu'un.

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 5th, 2016 09:55

@baptiste1 , faut pas voir le blocage comme un truc qui bloque au sens propre, ça veut juste dire : je peux pas vivre avec cette solution, on essaye de trouver une alternative qui me convienne.

Sur le cas Cofidis, c'est complexe, on voit bien par exemple qu'un coworker pourrait bosser pour eux et reserver la salle de réunion sans que personne n'ose vraiment dire quelque chose. On aura du mal à faire une generalité, mais pourquoi pas essayer, à partir de plusieurs cas, de construire une sorte de guide, sans pour autant appliquer betement et en laissant de la place à du sensible. Car émettre un jugement de valeur sera toujours délicat. Qui nous dit que les mangeurs de viande (dont je fais partie) ne sont pas plus dangereux pour la societe que Cofidis à long terme ?
En tout cas, ici, les choses sont assez claires et le commentaire de Greg m'amène à me positionner en mode "protection" et donc à plutot pas être d'accord pour ce cas là maintenant même si ça pourrait évoluer.
À mon avis aucun coroutinier aura vraiment la motivation de gérer cette location apres ce débat, et en voilà une bonne manière de choisir qui on acccepte ou pas au final :)

Luc Vanwaelscappel

Luc Vanwaelscappel April 5th, 2016 09:55

Personnellement, ça me heurte de refuser ces gens.
Ils s'intéressent à nous, et on va les rejeter comme des malpropres alors que pour une fois il y a peut être un dialogue possible avec des personnes de chez eux qui peuvent nous montrer une version de l'histoire qu'on entend rarement.
Est ce que le fait d'être heurté par le fait qu'ils viennent est plus important que d'être heurté par le fait qu'ils ne viennent pas ?

Luc Vanwaelscappel

Luc Vanwaelscappel April 5th, 2016 10:01

Ca me parait une excellente idée de calculer les prix des salles par rapport aux rémunérations des dirigeants des structures

Simon Sarazin

Simon Sarazin
Abstain
April 5th, 2016 10:02

Oui pour le cas général. Non pour le cas particulier où ça heurte quelqu'un. .. C'est pas très grave à mon sens si l'on sait pas encore bien statuer alors je m'abstiens, ça peut aussi être intéressant de tester la venue pour adapter après coup aussi

C

Claire April 5th, 2016 13:00

Le mail de cofidis auquel tout le monde n'a pas eu accès:

Bonjour,
J’organise avec mon partenaire Very Up plusieurs journées de formation pour nos managers dont le thème est l’innovation
Je souhaite pour cette journée trouver un lieu en rapport avec notre thématique, votre espace et votre concept de co-working correspondent totalement à ma recherche.
Pourriez-vous me dire si nous pouvons envisager de louer une salle pour un groupe de 12 personnes aux dates ci-dessous.
Ø 16 juin
Ø 21 juin
Ø 21 septembre
Ø 22 septembre
Je suis à votre disposition pour en échanger
Bien cordialement.

PG

Perrine Gentilleau-Lambin April 5th, 2016 13:13

Je n'arrive pas encore à me positionner. Au cas où le Oui l'emporterait, peut-on imaginer leur proposer une salle vraiment "innovante" (puisque c'est leur thème de formation!!) : indexation du prix de location sur le salaire du dirigeant comme proposé plus haut + 3€ par personne pour le repas, leur demander de participer à la Cocotte (cuisine et débarrassage compris) + une aide physique pour le ménage de la salle après leur formation (puisque leur argument marketing est de "dépoussiérer la formation").
Après, sur le fond, j'ai beaucoup de réticences à voir Cofidis investir les lieux...et les esprits!

PG

Perrine Gentilleau-Lambin
Disagree
April 5th, 2016 13:15

Bon...réticences personnelles + protection coco = plutôt non. Mais je suis peut-être un peu fermée d'esprit! Leur argent ira ailleurs...

A

Antoine April 5th, 2016 13:47

Je trouve le point de vue Luc (qui est heurté) très intéressant… mais j'ai l'impression que si dans les deux cas des gens sont heurtés, ce n'est pas tout à fait équivalent.

On est tous d'accord qu'il y a une sorte d'échelle de « pas-coolitude » des organisations et on a tous un point sur cette échelle où on ne « s'opposerait » à ce que telle ou telle organisation loue la salle à la Coroutine dans telle ou telle condition… Là où on n'est pas d'accord c'est à quel niveau de l'échelle et à quel degré de « complicité » (louer la salle ? toucher de l'argent ?…) on dit stop.

Dans ces conditions, j'ai le sentiment (c'est un sentiment, pas un argument) que heurter quelqu'un en fixant le « stop » un peu trop bas à son goût dans l’échelle de la « pas-coolitude » (dire non à Cofidis alors qu'il aurait voulu dire oui) est moins heurtant que de heurter quelqu'un en fixant le stop de un peu trop haut (accepter Cofidis alors qu'il ne voulait pas)… Des deux cotés ça heurte, mais ça me semble nettement plus heurter d'un coté que de l'autre. Pour reprendre une comparaison (même si comparaison n'est pas raison) culinaire, j'ai l'impression qu'il est moins heurtant de forcer un viandiste à ne pas manger de viande le midi, que de forcer un végétarien à manger de la viande…

Si il s'agissait d'un végétarien ne mangeant que des racines crues ramassées à moins de 10Km – si sa position était beaucoup beaucoup plus éloignée d'un certain consensus et que de s'aligner sur cette position poserait d'énorme problèmes, « heurtait » nettement plus, la situation serait différente. Mais là, tout le monde mange déjà du Décat et on vit très bien sans Cofidis…

Encore une fois c'est plus un sentiment général qu'un vrai argument…

Simon Sarazin

Simon Sarazin April 5th, 2016 13:55

@perrinegentilleaul , il n'y a pas vraiment de "Oui qui l'emporterait" à la fin du vote car nous ne sommes pas dans le cas d'un vote mais dans l'identification d'opposition (on cherche le consentement et on avance si personne ne bloque). En l'occurence, comme personne ne bloque pour l'instant, il est possible pour ceux qui le souhaiteraient de gérer cette location de salle. Mais en même temps, vu les oppositions, il est très probable que personne n'ait vraiment envie de gérer cela au final. Le cas du vote n'arrivera que, si après plusieurs tentatives, il y a blocage (cas qui est arrivé assez rarement à la coco), et que l'on doive du coup trouver une autre proposition qui permette de ne pas avoir de blocage. Dans ce cas, on a décidé que ce serait un vote à majorité au 2/3 ( voir à ce sujet notre processus de décision , qui est lui aussi tout à fait modifiable si il ne convient pas en l'état : https://www.loomio.org/d/9mjdhLf4/processus-de-prise-de-d-cision-de-la-coroutine )

JS

Julien Sylvestre April 5th, 2016 19:46

@ Claire. Merci pour le Mail Cofidis @Laura : Curieux de savoir comment ils identifient le concept...

Débats passionnants ! Notamment sur le comment préserver sa communauté sans perdre de son esprit d'ouverture et son désir d'essayer des nouveaux trucs.

Oui, ça ne doit vraiment pas être drôle de devoir se faner à l'étage ou à table des managers de bouffeurs de pauvres ! D'autant que même pour moi, en tant que satellitaire, quand je pousse la porte de la Coroutine, j'aime bien cette sensation de pénétrer un ilot préservé du monde de brutes.
Pour autant, j'espère que même lorsque vous aurez tranché, on pourra toujours avoir la surprise - comme ça m'est arrivé dernièrement - d'y entendre un super coach du leadership dans le domaine de la vente prodiguer ses expertises du haut de ses 21 ans ! :-) Au Mutualab, on serait pt'être moins surpris, à l'Insoumise, même pas la peine d'y penser. Ce mélange des genres semble aussi faire partie de la recette magique du cocktail coco, non ?

JS

Julien Sylvestre April 5th, 2016 20:14

Et pour ceux que ça disent de poursuivre la réflexion sur le moralisme, je vous recommande l'éclairage de Tzvetan Todorov qui suggère qu'il peut y avoir un bien caché dans le mal. http://www.archivesdupresent.com/video/14/

freddy limpens

freddy limpens April 21st, 2016 08:09

J'arrive après la bataille, mais j'ai lu avec grand intérêt ce débat qui mériterait d'être partagé comme "document" attestant de la complexité des problèmes qui se posent à des collectifs comme le nôtre--nous sommes en effet plus qu'un lieu commercial (fusse-t-il géré associativement)--. Juste une remarque: est-ce qu'il ne faudrait pas écrire clairement sur une charte que nous nous réservons le droit de ne pas accepter de réservation de l'espace pour certains usages (fête religieuse) ou certaines entités (certains partis politiques, certaines entreprises qui seraient trop éloignées de nos valeurs); et tant qu'on y est, assumer quelque part aussi explicitement ces dites valeurs--bien que ce soit extrêmement casse-gueule d'adopter de grands concepts, et que bien souvent, il est plus facile de se positionner "contre" quelque chose de précis que "pour" quelque chose de plus vaste.

Marion Rousseaux

Marion Rousseaux started a proposal May 17th, 2016 13:07

Accueillir des entreprises/structures ayant des valeurs éloignées de celles de la Coroutine Closed 2:02pm - Thursday 19 May 2016

Outcome
by Marion Rousseaux April 25th, 2017 05:23

Du coup ce qui est ressorti : on fait au cas par cas. On ne veut pas devenir marginal. On essaye aussi de partager nos activités respectives histoire d'avoir un minimum d'échange et ne pas "juste" mettre à dispo une salle de réu. Je propose de répondre à Auchan.

Suite au dernier débat sur ce sujet, l'idée qui est ressortie est de fonctionner au "cas par cas".

Aujourd'hui, Auchan nous demande de louer la salle de réunion le jeudi 26/05. Est-ce que quelqu'un s'oppose à cette venue ? Et quel est le process d'accueil de ces structures porteuses de valeurs éloignées des nôtres.

Results
Agree - 2
Abstain - 2
Disagree - 2
Block - 2
4 people have voted (7%)
AM

Anthony Martinet May 18th, 2016 14:00

Personnellement pour Auchan, ok pour les recevoir.
Pour le process : Un Lumio : si personne tout le monde vert ok.
Si un contre et/ou bloc : ko ?

C

Claire
Agree
May 18th, 2016 14:52

Luc Vanwaelscappel

Luc Vanwaelscappel
Agree
May 18th, 2016 14:59

J'adore la marque pouce, grace à eux j'ai fait toutes mes années étudiantes. Je ne peux que les accepter !

C

Claire
Agree
May 18th, 2016 15:01

On ne doit pas rester entre nous sinon on va finir marginal...

B

Baptiste May 18th, 2016 15:27

Pour Auchan : pas d'objections
Pour le processus : un Lumio, ou un mail sur une liste sur laquelle tout le monde est inscrit.
Si personne n'est contre dans les 5 jours -> OK.
Si y a deux personnes contre -> on refuse net.
Si y a qu'une personne contre -> on refuse, mais on lui demande d'argumenter un minimum (genre en opposition totale avec ses valeurs pour telle ou telle raison) pour être sûr que ce n'est pas juste une sombre histoire d'ex. Pour éviter des abus on peut imaginer que dans ce cas la personne se grille un véto et autoriser un nombre max de 1 véto par ans.

G

gregory May 18th, 2016 17:09

pour auchan, je n'y vois pas d'objection, même si j'aime pas.
pour tout organisme "sensible", pourquoi pas proposer un vote par loomio, et que les personnes qui ont voté pour, s'engage à représenter la coroutine auprès de cet organisme (je ne sais plus qui avait proposé ça, mais ça m'avait plu )

G

gregory
Abstain
May 18th, 2016 17:10

G

gregory May 18th, 2016 17:15

et pour rebondir sur la proposition de baptiste, si je vote contre, je n'aurais pas forcément l'intention de dire pourquoi (ya le droit de veto pour ça non? )

RL

Ronan Launay
Abstain
May 18th, 2016 18:33

Je n'apprécie guère Auchan pour les conditions de travail des petits employés ainsi que pour sa politique de défiscalisation à l'égard de la France.
cf: Spécial Investigation

PG

Perrine Gentilleau-Lambin May 18th, 2016 19:51

Bonsoir,Je n’arrive pas à avoir d’avis tranché…
Effectivement, Auchan a aussi contribué à mon alimentation pendant un bout de temps… et la famille Mulliez via une de ses fondations contribue directement à mon emploi (apport de fonds privés dans une mission de santé publique)…donc plutôt pour.
Mais leur optimisation fiscale me fout les boules, sous un vernis bien catho de tradition familiale. Un léger contresens dans leurs valeurs. Donc plutôt contre.
Et la crainte que le Kpital (avec un grand K) profite de structures alternatives comme la Coco…mais en même temps, leur argent permet aussi d’équilibrer le budget.
Je suis tiraillée… donc je m’abstiens !
Bises
Perrine (qui oscille aussi entre absence de nounou et rhumes infantiles divers…et voudrait bien reviendra à la Coco pour discuter de tout ça. Un jour. Bientôt?!)

Le 18 mai 2016 à 19:15, gregory (Loomio) a écrit :

et pour rebondir sur la proposition de baptiste, si je vote contre, je n'aurais pas forcément l'intention pourquoi (ya le droit de veto pour ça non? )


Reply to this email directly or view it on www.loomio.org ( https://www.loomio.org/ahoy/messages/niC1q1SLMj9VER4GWR7NVG9BVhy6whZI/click?signature=7778e937bff03dcbe18e9c39b0f56167873118c1&url=https%3A%2F%2Fwww.loomio.org%2Fd%2Fe9Dlxa3B%2Facceptons-nous-d-accueillir-des-entreprises-structures-ayant-des-valeurs-eloignees-de-celles-de-la-coroutine-exemple-actuel-cofidis%3Futm_campaign%3Dthread_mailer%26utm_medium%3Demail%26utm_source%3Dnew_comment%23comment-1024241 ).
Change your email preferences ( https://www.loomio.org/email_preferences?unsubscribe_token=ioBgzjCoDTTxdjfjTAPr&utm_campaign=thread_mailer&utm_medium=email&utm_source=new_comment ) to unsubscribe from these emails.

Marion Rousseaux

Marion Rousseaux May 20th, 2016 08:56

Ah en fait Benoît avait déjà répondu à Auchan héhé