Loomio

Comment vérifier l'identité des votants loomio

QG
Quentin Grimaud Public Seen by 28

Actuellement, ceux qui sont acceptés dans ce groupe loomio et peuvent donc voter et faire des propositions de vote à propos de la gouvernance de notre liste aux européennes sont :
- les candidats au 1er tirage au sort (cette liste est figée depuis le 1er tirage)
- les candidats au 2e tirage au sort (n'importe qui peut candidater maintenant)
- et un vote est actuellement un cours pour décider si on accepte aussi les sympathisants (non-candidats) qui résident en IdF

Jusqu'à présent, lorsque quelqu'un demandait à rejoindre le groupe loomio, c'était la plupart du temps quelqu'un qui était candidat au 1er tirage au sort, et il était assez facile de comparer l'email et le nom dans la liste des candidats et de vérifier approximativement qu'il n'avait pas déjà un autre compte loomio.

Mais comme n'importe qui peut se rajouter en disant qu'il veut être candidat au 2e tirage au sort (ou bientôt peut-être qu'il est juste sympathisant), ça devient un peu plus difficile de s'assurer qu'il s'agit d'une vraie personne unique.

Cette discusison a donc pour objectif de trouver des solutions pour la vérification des identités des votants, (qu'on pourrait aussi appliquer à ceux qui veulent "juste" être candidat au 2e tirage au sort, sans participer à loomio).

PP

Philippe Ponge Thu 13 Mar 2014

Là les difficultés commencent !
Il est compliqué voir dangereux d'obtenir une copie de pièce d'identité me semble-t-il. Des risques d'usurpations existent, qui détient les docs,...
Peut-être que pour toutes et tous un relai local ou de proximité pourrait donner confiance et permettre les vérifications plus facilement.
Pour les candidats idem jusqu'au tirage au sort à partir duquel il faudra bien centraliser toutes les pièces des tiré.es au sort et d'une dizaine de suppléant.e au cas où.

PP

Philippe Ponge Thu 13 Mar 2014

Comme pour une commune, peux-t-on obtenir sur CD ROM la liste des votants pour les élections ? Cela faciliterait grandement les vérifications.
Il faudrait alors obtenir de chaque sympathisant.e un numéro de téléphone pour vérifier quelques éléments présents sur cette liste (second prénom, adresse).

On peut partager ce travail, je veux bien y participer.

BH

Bertrand Hugon Mon 17 Mar 2014

Demander un numéro de téléphone, l'appeler, et vérifier que ce numéro n'est pas déjà dans notre base. On ne peut pas faire plus à mon avis.

Y

Yannick Tue 18 Mar 2014

Éventuellement on peut vérifier de proche en proche que untel est untel (lors des réunions physique par exemple), donc juste montrer sa carte d'identité et pas en faire une copie ;)

QG

Quentin Grimaud Thu 20 Mar 2014

pour les sympathisants qui veulent participer aux votes, ils peuvent pour prouver qu'ils habitent en IdF se prendre en photo devant un panneau de ville ou un lieu reconnaissable d'idf

C

casoars Tue 22 Apr 2014

Bonjour, j'avais déjà réfléchi à comment faire participer les citoyens au travers d'internet en évitant au maximum l'usurpation d'identité.
Nous avons tous 2 numéros uniques et non personnel : le numéro de sécurité social et le numéro de carte d'identité.
Peut-être qu'en alliant ces 2 numéros avec une adresse email, on peut éviter les usurpateurs d'identité ?

C

casoars Sun 27 Apr 2014

Ou sinon, on reprend la bonne vieille méthode déjà utilisé actuellement :
créer une carte d'électeur (spécifique pour DR) et demandé aux personnes de venir la chercher.
On tient un registre papier ou électronique (moi, je préfère papier mais à voir), n° de carte -> nom, prénom, date de naissance et adresse.
L'identifiant du votant sur loomio (ou un autre site pour voter) est le n° de la carte d'électeur spécial DR. Le vote est ainsi anonymisé... et ça évite les gens qui cumulent plusieurs comptes.
Il faut juste s'assurer que personne ne peut faire de lien entre le registre et site utilisant les n° pour voter.

E

EH Thu 8 May 2014

@casoars1 : bonne idée à mon avis. Après, cela pose le problème de la personne qui surveille les n°. Potentiellement, elle peut voter 2 fois. Pourquoi pas un système de chiffrement asymétrique (type clef privée + clef publique) ? Chacun possède sa clef unique et personnelle, et il suffit de la "mélanger" avec la clef de DR... Un truc comme ça du moins.

C

casoars Thu 15 May 2014

Je pense que le système de chiffrement dont tu parles servirait à ne pas se faire hacker son mot de passe lorsqu'il transite sur le réseau. c'est très utile bien sur.
Par contre, il y a un chiffrement que quelqu'un devra connaitre... celui de la base de donnée.... typiquement, le créateur de loomio connait la cle qui chiffre les données en base de donnée, en particulier les mots de passe.
Pour pallier à ce problème, on pourrait penser à un chiffrement découper en trois morceaux (par exemple), que seule 3 personnes connaissent. il faudrait donc, en théorie que ces trois personnes se passent les "cles" et qu'ils savent comment on déchiffre.
Pour éviter qu'éventuellement, quelqu'un se fasse hacker son compte, il faut juste mettre la base de donnée en consultation pour tout le monde (tout du moins la partie concernant les votes). Ce qui permettra à celui qui s'est fait pirater de dire : "Hé mais mon vote n'est pas celui que j'ai exprimé" (il est le seul à connaitre son n° de carte d'électeur de DR, sauf celui qui tient le registre mais ce dernier ne devra avoir aucun droit de parole sur ce sujet).
Je pense qu'au final, il faudra certainement que des personnes se dévouent à ne pas participer aux votes des lois à cause de leur connaissance des registres et mot de passe.
Et puis on peut faire changer les cartes d'électeurs et les "cles de chiffrement" tous les 2 ans, par exemple.