Loomio

[terminé] Lettre de promesses : mise en place et respect outil de vote

QG
Quentin Grimaud Public Seen by 31

Cette discussion a pour objectif de rédiger collaborativement et valider par vote un paragraphe de la lettre de promesses que devront signer tous les candidats. Ce paragraphe a pour objectif :

Promesse de mettre en place un outil de vote, de maintenir son fonctionnement correct (veiller à la sécurité, empêcher les multicomptes, etc), de faire voter les citoyens sur chaque projet de loi, et d'appliquer strictement le résultat des votes

JM

Jocelyne Miloradovic Tue 4 Mar 2014

Quel/le candidat/e peut-il/elle s'engager, promettre de mettre en place un outil de vote... ? Matériellement parlant : pas moi !!! Je n'y connais rien en sécurité informatique et si j'en crois la méfiance des informaticiens eux-mêmes, je ne vois pas comment un citoyen lambda peut promettre cela. Quant à appliquer strictement le résultat des votes... on en revient au mandat impératif qui est nul tant qu'on est en constitution de 1958 ! Il y a là quelque chose qui cloche si on veut avoir quelque crédibilité ! Je repropose qu'au lieu d'une lettre "individuelle" nous (TOUS et pas seulement les colistiers, un nous, le plus large possible) nous proposions une charte écrite ENSEMBLES et signée par chacun d'entre nous tous. Ainsi ce n'est pas un petit groupe qui édicte son avis... cela ressemble à s'y méprendre à ce qui se passe dans tous les partis... un petit groupe qui réfléchit et pense et écrit... et un grand nombre qui approuve ou désapprouve mais ne donne pas son avis. Apprenons ensemble à faire des débats qui aboutissent à un vote.

Y

Yannick Tue 4 Mar 2014

@jocelynemiloradovi : sachant qu'appliquer le résultat des votes est ce que font tous les politiques sauf que eux limitent le résultat des votes à leur parti... (voir à ceux qui sont au courant ou pire : à ceux qui ont les rênes du pouvoir)...

JM

Jocelyne Miloradovic Tue 4 Mar 2014

oui sauf qu'ils ont pris le parti de ne pas parler de mandat impératif ! Alors que nous pour le moment c'est écrit dans tout nos tracts et affiches... et que la constitution le dit clairement : tout mandat impératif est nul.

FL

François Ladret Wed 5 Mar 2014

Parfois, un élu peut voter en fonction des "pressions" ou "incitations" qu'il a reçu de différents lobbys...

Par ailleurs, je rejoins Jocelyne : les candidats n'ont pas forcément les capacités techniques ou financières pour mettre en place un tel outil. De plus, comme c'est l'objectif de Démocratie Réelle, il faudrait que cet outil soit le même pour tous nos candidats élus.

Enfin, comment vérifier qu'un élu aura voté en fonction du résultat d'une consultation, si le vote a lieu a bulletin secret ?

QG

Quentin Grimaud Thu 6 Mar 2014

@jocelynemiloradovi Faire voter les citoyens sur chaque projet de loi et ne faire qu'appliquer le résultat de ce vote, c'est pourtant exactement ce en quoi consiste notre initiative, et c'est comme ça qu'elle est présentée depuis le début via le site, les vidéos et les tracts. Donc il est obligatoire que notre élu mette en place (ou fasse mettre en place et supervise strictement) un outil de vote, sinon je considèrerai qu'il nous a trahi.

La promesse d'appliquer strictement le résultat des votes, c'est la base de la base de notre action, même si le mandat impératif est interdit (nos élus démocratie réelle devront le faire jusqu'à ce qu'une éventuelle décision de justice affirme que ce fonctionnement consiste vraiment en un mandat impératif et est interdit, parce que en attendant ce ne sont que des suppositions). Donc si tu remets en question la crédibilité de ça, c'est donc crédibilité de toute l'action qui a un problème selon toi, et alors faire ou pas une lettre de promesses ne modifie pas sa crédibilité en bien ou en mal.

Une lettre individuelle a été proposée plutôt qu'une réunion où tout le monde est là, justement parce que ça sera impossible de réunir tout le monde au même endroit au même moment, il y aura nécessairement une grosse part d'absents, et alors on considèrera qu'ils font cette promesse ou pas ? Tandis que si chacun fait une lettre de son côté et nous la donne, il peut le faire quand il veut dans le temps imparti sans dépendre des autres et ça devient largement faisable de recevoir une lettre de tous les candidats.

Le contenu de cette lettre n'est pas destiné à être rédigé par un petit groupe mais bien par tout le monde, et je crois fermement qu'on obtiendra plus de gens qui participent à sa rédaction en le faisant sur internet de manière asynchrone sur loomio qu'avec une réunion physique (mais on peut utiliser les 2 à la fois).

@François Les candidats qui n'ont pas les capacités techniques de mettre en place un tel outil devront payer des gens pour le faire (avec 6000€ de salaire de député ça va) ou autoriser la communauté de Démocratie Réelle à le mettre en place en son nom. Quelle autre solution ? Je n'en vois pas, on ne peut pas se dispenser d'un outil de vote sur internet, et faire uniquement des votes en physique serait trop coûteux.

@François les votes des députés européens sont publics, comme au parlement français (enfin à peu près...), dans la plupart des cas, donc on peut vérifier que notre député ne nous trahit pas :)

PP

Philippe Ponge Fri 7 Mar 2014

Oui je suis convaincu aussi qu'il faut développer les réunions physiques ou l'intelligence de chacun.e est mieux sollicitée quand l'animation est à la hauteur ?
Des nouvelles formes de réunion ont pu être expérimentées par certain.es et elles sont très efficaces : "world cafés"-"forum ouvert"-"philips 66"-"débat avec temps de parole minuté"-...

A ce sujet il faudrait que ces réunions physiques d'où émergent des propositions et des décisions, puissent faire peser leurs choix au moins du poids lié au nombre de participant.es (vote contre compris je pense, à réfléchir) puis que chacun.e des participant.es ait la possibilité d'exprimer un avis par la suite.
Pour ce faire il ou elle pourrait voter à distance (sur Loomio par exemple) à l'opposé de la décision collective physique, diminuant ainsi le poids de celle-ci. Tout en argumentant pour tenter de trouver d'autres personnes de son avis.
En effet j'ai vu une décision collective physique remise en question par un militant engagé et dispo via internet avec quelques voix seulement, sans prise en compte des votes de l'assemblée physique.

BH

Bertrand Hugon Mon 17 Mar 2014

Mouais, en fait si nous sommes peu nombreux nous n'aurons pas de député; donc pas besoin d'outil de vote. Par contre si nous sommes nombreux nous pourrons organiser des votes locaux en physique, et calculer les sommes par informatique.

Et surtout il ne faut pas inverser les rôles: si on envoie un député à Bruxelles c'est dans notre intérêt - et pas le sien - qu'il y ait un outil et une logistique de vote réaliste. C'est donc à nous et pas au député à se bouger le cul pour faire respecter notre vote.

Y

Yannick Tue 18 Mar 2014

Tout à fait d'accord avec beo

PP

Philippe Ponge Wed 19 Mar 2014

Bien sûr aussi d'accord avec beo, mais les précisions de Quentin sur le mandat impératif et les devoirs des député.es issu.es de notre liste le sont tout autant à mon avis ;-)
Y ajouter comme mission prioritaire de rendre possible la participation citoyenne via un outil informatique entre autre me semble aussi primordial.

Cela permet en plus de cadrer dès à présent les rôles urgents de nos éventuel.les député.es, ce qui n'est pas rien ;-)

PP

Philippe Ponge Mon 24 Mar 2014

Mais oui @beo c'est bien au mouvement de faire l'outil et on le retrouve directement dans cette proposition à 2 reprises :

  • " Chaque député.e issu.e de notre mouvement, en collaboration constante avec celui-ci et sous son contrôle, "
  • " Démocratie Réelle aidera et supervisera la réalisation de ce projet, fondateur pour notre mouvement. "

Ainsi le ou la député.e n'étant pas soumis.e légalement au mandat impératif (étant donc autonome pour utiliser les financements) l'objectif d'une lettre de promesses est bien de garder présents les fondamentaux pour lesquels notre mouvement se constitue.

BH

Bertrand Hugon Wed 26 Mar 2014

@jocelynemiloradovi La charte est consultable ici:
http://ggouv.fr/wiki/group/109054/page/131541/CharteDR-1