Loomio

Choix d'un créneau pour les prochaines rencontres de l'Assemblée des Communs

JL
Julien Lecaille Public Seen by 375

Il y a un peu moins de deux ans, la démarche vers une Assemblée des Communs s'est structuré autour d'un temps de rencontre le jeudi midi sous la forme d'une auberge espagnole

Ce temps a été utilisé régulièrement, mais il a sans doute un peu vieilli (excluant de fait celles et ceux qui ne sont jamais disponibles le Jeudi et celles et ceux qui ne sont pas disponibles le midi en semaine).

Merci de proposer ci dessous des idées de créneaux qui pourraient vous convenir à vous, personnellement, pour cette année. On organisera une décision collective ensuite

CL

Cyril Libert Sun 17 Sep 2017

hors journée, les créneaux qui me conviendraient serait le lundi ou mardi soir ou alors, pour les plus actifs, pourquoi pas se faire un petit déj ? Rdv 7h30 en plénière et reste qui veut jusqu'à leur début de journée de travail... ça se fait de plus en plus pour des rencontres de networking

CD

Christian Dupuy Mon 18 Sep 2017

Pour moi, c'est à peu près quand vous voulez : en journée, le
soir, le week-end. Sauf au petit-déj’, surtout à 7h30. ;)

Le 17/09/2017 à 12:25, Cyril Libert
(Loomio) a écrit :

MD

Maïa Dereva Mon 18 Sep 2017

Idem pour moi, ça peut être en semaine ou le week-end, mais plutôt pas le matin ;)

CM

Christian Mahieu Thu 21 Sep 2017

Il me semble que la question n'est pas seulement de trouver le bon créneau, mais de l'envisager en lien avec une réflexion sur le fonctionnement et sur le ciblage des publics que l'on veut "assembler".
Un vrai bilan devrait être fait de ce que le fonctionnement de l'Assemblée a permis depuis deux ans.
Il a en particulier permis d'initier aux communs un nombre assez important de personnes (merci à Christian D. et aux autres participants).
Il a permis aussi l'éclosion d'une communauté de commoners (porteurs ou facilitateurs de projets en communs) de se constituer. Il faudrait développer cet aspect.
Il a permis aussi, du fait de la réflexion engagée sur le thème de la Chambre des Communs, d'enclencher une réflexion et des pistes d'action pour une économie autour des communs, notamment autour des questions des logiques et règles de réciprocité. Cette réflexion pourrait être poursuivie à l'occasion des Roumics (17 et 18 novembre à la Condition Publique, Roubaix).
Une piste de poursuite et renouvellement de notre logique d'Assemblée des Communs pourrait être de les relier soit à une logique "sectorielle" (Je pense par exemple à la "mobilité", soit à une logique "territoriale" (en tenant une assemblée sur un "territoire donné") de façon à donner un sens "commun" à des initiatives et projets, basés sur des pratiques solidaires et des projets de création d'activités.
On pourrait tenter l'une ou l'autre ou les deux, alternativement, ou selon les opportunités et la maturité des projets déjà repérés.
Il me semble que le créneau du samedi matin, prolongé par un apéro ou une auberge espagnole pourrit être une solution pour ce type d'Assemblée ?
A discuter