Loomio

[terminée] Doit-on créer un parti politique ?

QG
Quentin Grimaud Public Seen by 62

La diffusion de spots télé nécessite la création d'un parti ou groupement politique. Voir la discussion sur le forum : http://democratiereelle.leforum.eu/t43-JDC-6-Octobre-2013.htm

YF

yann fresquet Sun 27 Apr 2014

Un parti politique peut déléguer sa gestion à un comité citoyen. Ainsi seul les représentent du parti ont une carte. Au bout du compte les citoyens engagés qui votent et ceux qui œuvrent ne sont pas obligés d'adhérer à un parti et pourtant ils en sont la plus grande force. A mon sens la meilleure façon de contrer un système, c'est de l'infiltrer.

BM

Bernard Marchal Tue 29 Apr 2014

Prendre parti, être partisan, c'est créer des cases qui séparent. La démocratie qu'on souhaite mettre en œuvre ambitionne d'intégrer tout le monde. C'est le parti des sans parti qui aspire à embrasser le peuple dans toutes ses composantes. On peut dire aussi que c'est le parti des démocrates. Mais là encore demeure une légère connotation d'exclusion quand même. Pour ma part, si cela peut fonctionner comme ça en évitant les contraintes administratives, mais aussi sémantiques du parti, ça me semble pas plus mal. Mais ça n'est que mon avis ;-))

BM

Bernard Marchal Tue 29 Apr 2014

Peut-être (c'est juste une question) vaudrait-il mieux parler de "mouvement politique" que de parti. L'idée de mouvement propose une dynamique, une perspective à tracer, quand celle de "parti" est statique. Le mouvement colle mieux au concept de démocratie qui demeure un projet de vie commune, à jalonner, à améliorer, jamais achevé et qui nécessite à chaque instant de nous repenser et de repenser notre futur commun. Les partis, eux nous ont toujours emmené dans le mur, parce qu'ils sont figés dans leurs certitudes et amputent la personnalité de leurs adhérents par l'alignement stratégique imposé. Dans le parti soit on pense comme le parti, soit on se casse. Le parti sait tout, a réponses à tout, très proches des sectes en somme. Le "mouvement" c'est davantage le questionnement que la réponse, c'est l'écoute des aspirations de tous et de chacun, c'est la vie qui bouge, évolue, s'interroge, tente quelque chose, se trompe parfois (moins que les autres) mais sait revenir en arrière parce que sans tabou, sans ligne stratégique à ne pas franchir, sans alignement au détriment des personnalités et de l'intérêt général. La seule ligne, c'est l'intérêt général. Enfin, me semble t-il.

PP

Philippe Ponge Wed 30 Apr 2014

Mouvement citoyen pour une Démocratie Réelle ;-)

E

EH Tue 6 May 2014

Évidemment il peut y avoir des questions de financement, par exemple si par hasard une liste fait plus de 5% et si, de ce fait, elle souhaite organiser une rencontre nationale avec remboursement des frais. C'est évidemment ce que permet une association.

Après, sur le principe je trouve que le message général s'améliore quand on évite la dialectique : parti = partisan

Ici à Montrouge, on préfère se revendiquer d'un collectif.

PP

Philippe Ponge Sun 11 May 2014

Attention ! @eh : à Montrouge on utilise principalement l'expression “ Mouvement citoyen ”, depuis le début.

Et en effet nous sommes bien organisés en collectif, actuellement. Une belle possibilité d'expression pour beaucoup de mouvement citoyen d'ailleurs ;-) ...tant qu'ils n'ont pas besoin de statuts.