Loomio
Fri 16 Dec 2016

Permettre aux gens qui s’investissent de réduire leur facture, et à ceux qui ne peuvent pas de payer plus ?

SS
Simon Sarazin Public Seen by 360

Quel système pour permettre aux gens qui s’investissent de déduire des factures, et à ceux qui ne peuvent pas de payer plus cher

Fonctionnement actuel :
* [Déjà en place] C'est un peu comme une coloc, pas de loyer réduit de celui qui fait plus la vaisselle... Il y a des gens plus impliqués que d'autres. Personne n'est forcé de contribuer

Propositions

  • [A proposer pour validation ou à tester] Fixer un tarif de base, un tout petit peu plus cher qu'aujourd"hui (en particulier sur les tickets) Et selon l'implication, chacun a le droit de réduire ce tarif (dans une certaine limite) ou de l'augmenter (sans limite !). Un petit baromètre que l'on se fixe permet de définir son tarif, qui ne varie plus jusqu'à modification de son baromète (histoire de pas avoir à définir chaque mois son tarif).
  • [A proposer pour validation ou tester] On met noir / blanc un tarif pour participation : Cocotte / Coucourses, etc… Qui permet aux gens qui s’investissent de déduire des factures
  • [A proposer pour validation ou tester] C'est intrinsèque à la coroutine, tu viens = tu participes! Difficulté de monétiser cela. Sinon on devient un lieu hybride où tu peux venir consommer ou tu fais partie de la matrice. C'est peut être un peu déjà le cas, je suis peut être trop naïve pour le voir... (je vois que certain s'investisse plus que d'autre quand même)
  • [A mettre en place] Communiquer. Du genre "ça fais 10 fois que tu manges à la cocotte sans jamais avoir cuisiner, demain c'est ton tour!" ou "tu viens plus au ménage ces derniers temps ?"
  • [A mettre en place] Avoir un tableau avec les choses à faire si les gens veulent s'investir sur des petites ou grosse taches en dehors des heures collectives type "- arroser les plantes, - sortir le lave vaisselle, - ranger la cuisine, - repeindre la nouvelle paroi en bois qui soutien les toilettes, - revernir les tables, etc...." Ce qui évacuait l'excuse du "je-ne-suis-pas-là-ce-jour-là". Début de tableau par Greg, cela donnera un excellent visuel des taches à accomplir pour les nouveaux venus . Ceux qui sont nouveaux ou de passage pourront s'investir plus facilement, ça pourrait déjà aider pas mal pour que chacun s'implique un peu plus selon ses dispos. D'autant qu'en format checklist, ça pourrait permettre d'avoir de la visibilité sur ce qui a déjà été fait ou ce qu'il faudrait faire prochainement par exemple...
  • [A proposer ou à tester] Pour les membres réguliers : Adhérent Coroutine = investisement sur le lieu. Pour les membres irréguliers : Augmentation du tarif. Différentier les membres actifs des membres occasionnels je pense que ça se fait intuitivement assez facilement, et ça me choquerait pas de faire une différentiation des tarifs en fonction de ce statut. Important de faire la distinction tarifaire entre la personne qui est uniquement utilisateur du lieu et ceux qui assume les charges lié a la gestion du lieu, aux différentes taches qui sont inhérente a la vie en collectivité et au fonctionnement de la Coroutine.
  • [ A proposer pour validation ou à tester] Monétiser chaque investissement ça me paraît fou ou trop difficile. Dans l'idée de faire payer plus ou moins selon l'implication, le laisser à la discrétion de chacun. Pas par un système de points, mais plutôt un modèle où tu définis toi-même ton loyer (dans une certaine fourchette / limite) de manière à faire prendre conscience à chacun que si il contribue pas, c'est bien qu'il mette plus et l'inverse aussi. L'expérience a montré que c'était un bel outil pour réduire les frustrations de ceux qui contribuent tout le temps vis à vis de ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas contribuer. Car on ne peut pas demander une égalité de contribution de chacun...(certains ont des gosses et peuvent pas se le permettre, d'autres en viennent à ne plus venir de la honte de pas pouvoir contribuer, d'autres ont trop de boulot, d'autre ont trop de temps mais son dégoutés de contribuer gratos pour ceux qui font rien... -> vu et revu dans les projets collectifs qui ne veulent pas toucher à l'argent ;-))
  • [ A proposer pour validation ou à tester] Dans l'absolu j'ai l'impression
    • que personne n'a rien contre avancer de l'argent à ceux pour qui ça représente un bel investissement (comme nous l'explique si bien Grégory), certains en ont plus envie et/ou les moyens que d'autres.
    • qu'on ne sait pas toujours discriminer cette situation des oublis et abus. Dans la pratique j'ai l'impression
    • que payer plus peut devenir quelque chose d'actif et de choisi (on ne paye pas plus par négligence des autres, on choisi d'investir ou non sur un projet)
    • que payer moins peut aussi être actif (on propose aux autres d'investir sur notre projet)
    • qu'il faut qu'un outil nous aide à ne pas oublier de payer.
    • qu'il serait utile que la coroutine soit fixée chaque mois sur ce qui va être payé et ce qui ne va pas l'être. Une idée (parmi d'autres) : le principe des items suspendus.
    • Quand je paye, je peux choisir d'ajouter à ma facture des items suspendus : par exemple payer un jour de présence passée (...) de Greg, ou un jour de présence future au pot commun et quelqu'un pourra s'en saisir plus tard.
    • Si je sais que je ne pourrais pas payer, je propose aux autres par avance d'investir sur mon projet (par exemple Greg suspend une semaine sur son mois)
    • Si j'ai envie de mentir sur mes besoins, je le fais mais c'est clean
    • Pour ceux qui oublient, on fait un grand (et joli) tableau visible par tous qu'on met à jour systématiquement en sortant.
    • On ne fait pas courir une dette plus de deux mois : tous les mois on met le tableau à jour, ceux qui n'ont pas payé choisissent de le faire tout de suite ou de suspendre leurs dettes (= proposer aux autres de payer). Si ce qui a été suspendu n'a été réglé par personne le mois suivant, c'est espace du dessus.
G

gregory Fri 16 Dec 2016

le truc, c'est que ça va demander un référant ou un surveillant? quelqu'un qui voit si les "taches " sont actées...et souvent ce sont des taches solitaires...donc je vois pas trop comment faire...

GC

Gautier Castelain Tue 20 Dec 2016

Ne pourrais ton pas simplement crée comme dans le monde associatif, une différentiation entre Bureau, Membre gestionnaire, Membre, Membre occasionnel, utilisateur, client, Créant ainsi une différentiation des tarifs lier aux droits et devoirs.

Certaine tache étant réservé aux Membre gestionnaire(Ouverture-Fermeture du lieu / Réservation / Stocks /caisses ...); Membre (Gestion des cou-courses, Marché du lundi); Membre occasionnel (Machine café, Repas, Ménage, Vaisselle); utilisateur (Propre vaisselle, inscription e-boutique); Client ( réservation salle de réunion, etc)
Cette liste n'est qu'un ensemble d'exemple sans réel réflexion sur les implication et certain action indispensable on sûrement était oublier.

AM

Anthony Martinet Wed 21 Dec 2016

Juste pour les membres réguliers :
Adhérent Coroutine = investisement sur le lieu
En listant les taches, voir en les élargissant, on réparti les tâches : ça devient une obligation.

Pour les membres irréguliers :
Augmentation du tarif.

Pour les gens qui occupent le lieu pour des évènements associatifs :
Je trouve que ça marche bien aujourd'hui : insister sur le côté propreté.

Pour la salle de réunion :
Rien à changer.