Loomio

[terminé] Demande de modification de l'ordre de la liste

QG
Quentin Grimaud Public Seen by 27

Citation de Jocelyne dans un email de groupe :

<< Le temps avance et je pense qu'il faut à nouveau fixer une rencontre avec un ordre du jour. J'ai a y mettre une demande qui m'a été faite personnellement et cela me semble à étudier ensemble : Clément qui est tête de liste par le tirage au sort souhaite "changer de rang" et proposait à Valentin de permuter avec moi. Le procédé ne me semble pas respecter les règles démocratiques du tirage au sort... Je souhaite que chacun donne son avis. >>

DDB

David De Belleville Tue 21 Jan 2014

je comprends mal le choix de Clément. soit on prend part au tirage et on assume son rang, soit on se retire, non? mais je suis ouvert à être convaincu par un autre raisonnement.

CS

Clément Saint-Martin Tue 21 Jan 2014

Pour des raisons d'implication. J'estime que Jocelyne est bien plus impliquée que moi dans le mouvement et qu'elle portera un meilleur visage pour le mouvement.

BH

Bertrand Hugon Tue 21 Jan 2014

Ben ça c'est discutable. On propose quelque chose de nouveau donc avoir un jeune en tête de liste ça me parait pas mal.

JM

Jocelyne Miloradovic Tue 21 Jan 2014

La règle n'est ni de l'âge ni de l'implication, ni du sexe. Nous sommes là pour mettre la démocratie en application. Donc le tirage au sort est respecté. Chacun assume sa part là où il est. Je partage en cela le point de vue de David De Belleville. Dans la mesure où on est volontaire et qu'on prend part au tirage au sort on assume son rang ou on se retire. Je ne vois pas de raisonnement pour le moment qui apporte un regard plus correct de la situation.

CS

Clément Saint-Martin Tue 21 Jan 2014

Bon, bon ok. Puisque je n'ai aucune envie de lâcher le mouvement, je vais rester en position. Fin du débat.

J

JoCatwoman Tue 21 Jan 2014

Merci pour ta réponse Clément ! Tu avais en tout cas raison d'exprimer ton souhait !

QG

Quentin Grimaud Wed 22 Jan 2014

Lors d'une visoconférence nationale, Valentin Radlo a soumis l'argument que les médias et conférences auront tendance à inviter seulement la tête de liste, et ne pas accepter qu'un autre membre de la liste vienne parler à "sa place" au nom de la liste. Et c'est apparemment le cas d'une conférence/débat/évènement public qui se déroulera dans environ un mois je crois, où toutes les têtes de liste de tous les partis sont invités. Et comme Clément ne peut apparemment pas consacrer beaucoup de temps à la campagne, l'idée était que quelqu'un d'autre le remplace en tête de liste pour tout ce qui est présence publique / opérations médiatiques. C'est à peu près ça ?

Y

Yannick Wed 22 Jan 2014

@Quentin : puisque notre mode de fonctionnement est le tirage au sort, pourquoi ne pas tirer au sort un(e) "remplaçant(e)" à Clément ?
Et je pense qu'il va y avoir d'autres cas qui vont se présenter rapidement où il faudra prendre un(e) remplaçant(e)...

JM

Jocelyne Miloradovic Thu 30 Jan 2014

le tirage au sort ne garantira pas le "savoir faire" ou le "quoi dire"... Ok pour un tirage au sort pour aller dans les médias qu'on soit tête de liste ou pas. Mais une petite préparation serait bienvenue, préparation à plusieurs, non pour rentrer dans les "façons" connues, mais plutôt qui montrent notre différence. Ne copions pas les "professionnels politiques"...

DDB

David De Belleville Thu 30 Jan 2014

personellement, autant il me semble fondamental que les candidat(e)s et leur ordre soit tirés au sort, autant il ne me paraît pas nécessaire que les fonctions techniques (communication orale et écrite, maintenance web, finances, etc) soient attribuées au hasard… tant qu'elles restent au service des candidat(e)s.

CC

Christophe Cesetti Thu 30 Jan 2014

@daviddebelleville OK avec toi : on ne tire pas au sort pour savoir qui a la compétence "technique".
Cependant, les médias voulant voir les têtes de liste, il me semble indispensable de tirer au sort parmi des "portes-paroles" qui s'en reconnaissent la qualité. Si un seul se déclare le tirage au sort n'est pas utile en effet.

DDB

David De Belleville Thu 30 Jan 2014

yep @christophecesetti. en revanche ça ne me paraîtrait pas absurde qu'on vote pour choisir notre/nos porte-parole parmi celles et ceux qui souhaiteraient en être.
1. il/elle n'exercerait aucun pouvoir décisionnaire
2. si nous en choisissions plusieurs, ça diluerait le pouvoir d'influence de chacun(e) et permettrait la spécialisation des profils (par domaine de compétence, ou par média par exemple)
3. nous pourrions exercer notre contre-pouvoir immédiatement en les révoquant.

Y

Yannick Fri 31 Jan 2014

@daviddebelleville : d'accord avec toi pour le 1 et le 2, par contre pour le 3 je n'utiliserais pas le terme de "contre-pouvoir" mais plutôt celui de "décision du plus grand nombre" (qui est plus en rapport avec notre philosophie me semble-t-il...)

CC

Christophe Cesetti Sat 1 Feb 2014

@daviddebelleville, nous parlons bine de la même chose... cool :
• moi : il me semble indispensable de tirer au sort parmi des “portes-paroles” qui s'en reconnaissent la qualité
• toi : ça ne me paraîtrait pas absurde qu'on vote pour choisir notre/nos porte-parole parmi celles et ceux qui souhaiteraient en être

Les mots "contre-pouvoir" et "révocation" sont dans un champ lexical particulier que je n'affectionne pas particulièrement, mais en effet, il faut pouvoir gérer les tensions liées à des portes-paroles non représentatifs

DDB

David De Belleville Sat 1 Feb 2014

pour les porte-paroles on pourrait avoir une approche très pragmatique : quand on a une opportunité de s'exprimer on soumet à candidature et vote la mission de nous représenter ponctuellement, au fur et à mesure, au cas par cas.

JM

Jocelyne Miloradovic Tue 4 Feb 2014

Pour un tirage au sort des volontaires à parler en public ou aux médias... Pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec l'idée de parler en public, se rencontrer et s'essayer serait un entrainement... l'occasion d'apprendre. Si on a une opportunité David, c'est souvent dans l'instant... ne pas remettre à demain... mais se préparer à l'avance me semble plus pratique et que chacun soit prêt serait l'idéal...

PP

Philippe Ponge Fri 7 Mar 2014

Au fait pourquoi de même sexe ? Pourquoi pas dans l'ordre du tirage au sort ?
Par ailleurs le fait qu'un.e tiré.e au sort ne puisse pas à un moment " t ", ou ne sente pas l'envie de débuter le mandat, me semble possible et acceptable. Pour ma part j'aurais ouvert la possibilité à ce qu'il se décale dans la liste à un rang inférieur de son choix.

QG

Quentin Grimaud Fri 7 Mar 2014

Parce que la loi oblige que la liste soit constituée alternativement d'un homme et d'une femme (elle peut commencer par l'un ou l'autre). Donc il faut remplacer un désistement par une personne de même sexe. Donc il faut décaler d'un cran vers le haut toutes les personnes de même sexe à partir de cette position.

PP

Philippe Ponge Thu 13 Mar 2014

Et bien oui, sauf dans le cas évoqué dans cette discussion où le premier de liste aurait voulu se décaler plus bas. Une femme (seconde de liste) devenait donc tête de liste. Cela ne posait pas de problème me semble-t-il.
Quand au décalage possible surtout d'un.e premier de liste (mais aussi d'un.e autre personne à une autre place) pour un rang inférieur s'il ou elle le souhaite : cela me semble plus judicieux que de le ou la pousser à rester à sa place (en l'excluant sinon de notre liste) alors qu'il ou elle ne le sent pas dans l'immédiat.

QG

Quentin Grimaud Thu 10 Apr 2014

Cette décision "Un désistement est nécessairement remplacé par la personne suivante de même sexe sur la liste" que nous avons prise veut dire que si notre tête de liste Clément se désiste, la liste n'est pas juste "décalée" d'un cran et la liste tête de liste ne devient pas la personne suivante sur la liste (qui pour alterner est donc une femme). Au contraire, cela veut dire que ce sont seulement les hommes qui sont décalés d'un cran vers le haut, les femmes restent à leur place. Les échanges récents d'emails me portent à croire que dans la compréhension des gens, ce serait la 1e méthode qui serait appliquée, je me trompe ? Ca ne poserait pas de problème non plus, mais il faudrait alors le décider.

QG

Quentin Grimaud Thu 10 Apr 2014

Pour donner un exemple, la liste actuelle commence ainsi :

  1. (position tirage au sort 1) Clément Saint-Martin
  2. (position tirage au sort 6) Sophie Strazza
  3. (position tirage au sort 2) Antoine Mayerowitz
  4. (position tirage au sort 23) Aurore KAWNIK
  5. (position tirage au sort 11) Adel Siadi

La décision que nous avions prise fait que si Clément démissionne, elle ne devient pas :

  1. (position tirage au sort 6) Sophie Strazza
  2. (position tirage au sort 2) Antoine Mayerowitz
  3. (position tirage au sort 23) Aurore KAWNIK
  4. (position tirage au sort 11) Adel Siadi

Mais elle devient :

  1. (position tirage au sort 2) Antoine Mayerowitz
  2. (position tirage au sort 6) Sophie Strazza
  3. (position tirage au sort 11) Adel Siadi
  4. (position tirage au sort 23) Aurore KAWNIK
BH

Bertrand Hugon Thu 10 Apr 2014

Ah ouais exact.

JM

Jocelyne Miloradovic Thu 10 Apr 2014

Seulement, il y aura toujours un homme devant les femmes puisque vous êtes plus nombreux !!! Mais je m'incline devant la logique du tirage au sort ! Pour une prochaine fois, il me semble qu'il serait logique de faire 2 tirages au sort, un d'hommes, un de femmes et l'alternance se ferait en respectant le tirage au sort des uns et des autres.

PP

Philippe Ponge Tue 15 Apr 2014

“Un désistement est nécessairement remplacé par la personne suivante de même sexe sur la liste” : étonnant, mais puisque cela a été voté, ok bien sûr (c'est nécessaire car légal dans le cadre d'un désistement d'un.e élu.e mais dans le cadre de notre liste pré-élection, je n'en vois pas l'intérêt -pas encore présent sur Loomio lors de ce précédent vote).