Loomio
Mon 14 May 2018

Fonctionnement des systèmes restauratifs en milieu scolaire

FM
Fleur Mathet-Jolly Public Seen by 332

J'ouvre ce fil de discussion pour échanger sur nos expériences en tant que membres de communauté éducatives. Je suis investie au sein de La Croisée des Chemins, une école démocratique située à Dijon, qui a choisi de s'appuyer sur le travail de D. Barter pour mettre en place un système de justice restaurative et fonctionne ainsi depuis 3 ans. Nous avons participé à une formation à Bordeaux en 2015 et sommes accompagnés dans notre réflexion par François Cribier. Je suis en cours de réflexion pour faire à nouveau évoluer le système suite à la participation à une conférence de Dominic sur Zoom, dans laquelle il a évoqué la distinction entre les conflits ''de tous les jours'' et les conflits ''douloureux'' (painfull conflicts). Je lui ai également demandé comment fonctionnent les écoles brésiliennes avec lesquelles il travaille quant aux infractions aux règles et si dans ces établissements, il existe une manière de traiter les problèmes autre que le Cercle restauratif. Il a répondu que non et la modératrice a coupé le sujet - je suis restée sur ma faim ! Classiquement, les écoles démocratiques fonctionnent avec un comité de justice qui permet peu de dialogue et propose une approche basée sur la distribution de sanctions. Clairement, nous nous y prenons autrement - mais nous n'avons pas fini de chercher comment concilier justice, écoute, confiance, et le fait de poser / rappeler les limites du cadre... nous avons dû récemment mettre fin à la scolarité de 2 enfants et avons été confrontés, notamment avec l'une des 2 familles, à un conflit très éprouvant. Bref, si le sujet vous intéresse, vous êtes les bienvenu·e·s. Je vais tenter de donner, au fur et à mesure, les grandes étapes de notre expérience.

P

Perrine Mon 14 May 2018

Bonjour Fleur,
Je commente pour t'encourager à poursuivre cet échange/à partager ton expérience ici. Personnellement, je suis très intéressée par ce sujet!
Merci :-)
Perrine

C

Cribier.F Mon 14 May 2018

Bonjour Fleur et Perrine,
J'aime bien la distinction entre le conflit de tous les jours et le conflit "douloureux". Il me semble qu'à la Croisée des chemins, le conflit de tous les jours devient douloureux par sa récurrence. Je sais pourtant que vous ne laissez pas passer l'inacceptable, tout en accueillant une grande proportion d'enfants / de familles en rejet des cadres ... La question pour moi : Quelles pratiques restauratives efficaces seraient pertinentes et plus légères qu'un Cercle, pour ne pas déployer systématiquement des moyens tellement gourmands en énergie ?
Merci pour le fil et pour ta recherche constante d'un mieux, Fleur !
François

A

Aude Mon 14 May 2018

salut,
c'est chouette, et si cela vous tente, on organise de temps en temps des ateliers à bourg en bresse
bises et bon courage

Aude

SB

Stéphane Brodu Tue 15 May 2018

Bonjour Fleur,
<< Je lui ai également demandé comment fonctionnent les écoles brésiliennes avec lesquelles il travaille quant aux infractions aux règles et si dans ces établissements, il existe une manière de traiter les problèmes autre que le Cercle restauratif. Il a répondu que non je suis restée sur ma faim ! >>
Les systèmes restauratifs permettent de transformer des conflits de "tous les jours" via la tenue des pré-cercles et de cercles restauratifs plus restreints. Parfois, juste le fait "d'écouter" les gens en précercle peu suffire à désamorcer la perception qu'ils ont de l'acte.