Loomio

Changement de rythme pour les assemblées des communs

JL
Julien Lecaille Public Seen by 284

Depuis Novembre 2015, on tient une réunion d'Assemblée des communs par mois.

Le principe général est d'avoir un temps d'interconnaissance et de discussion assez long, suivi d'ateliers.

En 2018, on a commencé à expérimenter de nouvelles formes : délocalisation sur d'autres territoires, hybridation avec d'autres dynamiques, passage plutôt en fin de journée

JL

Julien Lecaille Sat 2 Jun 2018

A l'usage, tenter des créneaux de 3h est un peu trop lourd en fin de journée, en tout cas cela nécessite une structure et une organisation qui aille avec.

La proposition est de plutôt labelliser ces temps de fin de journée plutôt comme des "permanences" (ou autre terme). Et de réserver le terme "Assemblée des communs" à des temps un peu conséquents, où on se donne les moyens d'avoir une diversité d'acteurs et de participation. Et quand on a ni le temps ni les forces pour faire une Assemblée, dire qu'on tient simplement une permanence.

Il continuerait donc d'y avoir tous les mois au moins une Assemblée ou une permanence.

JL

Julien Lecaille Thu 7 Jun 2018

Donc l'idée c'est d'aller vers un amendement de la charte des pratiques pour aller vers quelque chose de plus réaliste

  • Mieux définir différents temps : plénières, ateliers, permanences

  • Indiquer qu'il y a au moins chaque mois un temps d'assemblée des communs, quelqu'en soit la forme

  • Supprimer les références à la régularité des assemblées, et laisser cela complètement libre

JL

Julien Lecaille Tue 12 Jun 2018

Du coup, c'est sans doute l'occasion aussi de faire un petit peu de repositionnement dans les différents espaces....

Mettre à jour la liste "echanges" pour n'y laisser que les personnes qui souhaitent participer aux plénières, ateliers ou permanences ou être dans la veille générale sur les communs et faire appel à cette liste echanges pour l'organisation des différents temps.

Mettre à jour ce Loomio pour dire qu'il concerne les personnes qui se définissent par rapport à une identité de "commoner"