Loomio
Mon 25 Mar 2019

modèle économique et contributions

CCC
Collectif Court Circuit Public Seen by 176

Bonjour tout le monde, j'aurais pu publier ça sous les discussions sur les rémunération de Rachel et Myriam,mais pas sûr que ça ne pollue pas la discussion...

Le Collectif Court Circuit (450 foyers adhérents, nord ouest Vendée, 30 producteurs, pas de salarié) a tenu son AG dimanche 17 mars. Nous avons discuté de notre contribution à openfood dans le cadre de notre budget prévisionnel de 2019.

Voilà les questions / réflexions qui en sortent : notre modèle associatif nous ferait rentrer dans la catégorie des structures qui contribueraient à OFF à hauteur de 1% du "chiffre d'affaire" de l'asso (je mets chiffre d'affaire entre guillemets car rien ne transite par le Collectif, les producteurs sont payés directement par les mangeurs, OFF nous sert juste d'interface pour les commandes). Actuellement, si on prend 1% de notre "chiffre d'affaire" qui transite par openfood, ça fait dans les 900 euros en 2018 et dans les 2 000 euros ou plus dans les années à venir (car on élargit l'utilisation à tous les mangeurs et tous les producteurs petit à petit). 2000 euros c'est la somme que nous avons mise de côté en 2018 (la cotisation de 10 euros à l'asso est + importante que nos besoins "de base"). Les sommes qu'on a mises de côté chaque année depuis 2007 sont fléchées pour des projets d'installation de paysans et le soutien à des assos amies (dont OFF a fait partie l'an dernier). Ce sera donc un gros changement pour nous que de mettre 2000 euros dans un outil informatique et non dans l'installation de paysans. Pour 2019 nous avons décidé de provisionner une contribution de 1000 euros à OFF, qui correspond à 1% du chiffre qui a transité par OFF en 2018 +100 euros de part dans la SCIC. L'AG du CCC a aussi voté, en prévision de l'augmentation de notre contribution, une augmentation des cotisations à 12 euros, et nous allons réfléchir avec nos producteurs, pour que chacun contribue à hauteur du service qu'il estime être rendu par OFF.
Voilà, c'était pour partager avec tous que finalement, 1%, pour nous, ce n'est pas rien. On a les sous et on contribuera mais ça change totalement notre façon de fonctionner jusqu'à présent. Aux réticents j'explique que les autres outils aussi sont payants, mais sans transparence (qui paye les licences microsoft, et qui paye même le développement de libre office ??)
Une adhérente m'a aussi posé une question intéressante à laquelle je ne sais pas bien répondre (j'ai bien des idées sur la question mais il vaudrait mieux que les premiers concernés répondent) : "on peut comprendre que l'investissement de départ soit important car il faut développer l'outil, le traduire, etc... mais une fois qu'il existe, pourquoi a-t-on besoin d'autant d'argent qu'à sa création ?"
Voilà !!
Perrine

CCC

Collectif Court Circuit Mon 25 Mar 2019

et aussi, j'ai oublié de préciser : notre budget annuel augmente chaque année car le nb d'adhérents augmente. En 2018 il est à 4000 euros de produits (donc 2000 = 50% de nos produits !!!)

R

Rachel Tue 26 Mar 2019

Bonjour Perrine !

Merci beaucoup pour ces retours : ils sont très précieux pour comprendre si ce que l'on imagine est viable ou non.
Pour répondre à la question sur les investissements : il est vrai qu'un logiciel ou un site internet peut à un moment donné atteindre son objectif et donc être utilisable tel quel sans avoir besoin d'ajouter de nouvelles fonctionnalités. En revanche, il doit être mis à jour pour toujours être utilisable sur nos ordinateurs, téléphones et tablettes qui ont des besoins mouvants, mais il doit aussi être mis à jour pour suivre en permanence les règles de sécurité (en particulier sur les paiements) et assurer une accessibilité quelque soit le nombre de projets qui l'utilisent. Il y a donc de l'"entretien" à réaliser, sans compter les frais d'hébergement. Mettre en pause les mises à jour en se disant qu'on pourra les faire plus tard n'est jamais une bonne idée, car plus on tarde plus cela devient une grosse galère à gérer (c'est ce qu'il s'est passé sur la mise à jour de l'outil Spree que nous utilisons). Il est donc important de les réaliser au fil de l'eau. Bien sûr il est possible que ces frais de mise à jour soient à terme plus faible que les investissements réalisés au départ. Comme nous nous engageons à avoir une gestion transparente, tout le monde aura accès à ces informations. Et nous pourrons décider collectivement de baisser le coût de la licence. En effet, il faut voir pour l'instant ce modèle de prix comme une première étape, que nous pourrons réajuster par la suite. D'ailleurs, ce n'est pas le seul cas : le réajustement pourrait intervenir également si nous explosons nos objectifs d'utilisateurs :-)

Est-ce que cela te semble plus clair ?

Concernant le poids de votre contribution, est-ce que cela signifie que vous allez vous réorienter sur le pack petit débrouillard ou que vous souhaiteriez que le modèle de prix soit re-discuté ?

CCC

Collectif Court Circuit Tue 26 Mar 2019

Bonjour Rachel, merci pour les précisions, je transmets...
Pour ta dernière question : non, ça ne veut pas forcément dire qu'on va être petit débrouillard (ou pas), la discussion est plutôt "OK, openfood nous rend un gros service et rend un gros service à nos producteurs, on est dans la catégorie "1%", comment faire pour contribuer justement à ce service sans pour autant grever un budget jusqu'ici attribué à l'aide à l'installation". La cotisation des producteurs, qui jusqu'à présent payaient 10 euros comme tout le monde, ce qui a un côté égalitaire séduisant, est en débat. Ce débat se poursuivra pendant toute l'année je pense. On souhaite quelque chose de juste, dans lequel les producteurs s'engagent avec conviction et non par contrainte.
En tout cas on a provisionné 1000 euros pour OFF en 2019 (c'est pas grand chose :cry: :slight_frown: au regard des montants annoncés par Myriam dans les derniers échanges).

MB

Myriam Bouré Wed 27 Mar 2019

Merci @dulac pour ce feedback et bravo pour ton premier post de discussion sur Loomio :-)

En plus de la réponse de Rachel, j'ajouterais un autre point, pas facile, qui est celui de réussir à créer un modèle "équitable". Un producteur qui vend en direct via la plateforme, gère lui même les distributions, etc. va payer aussi 1% des ventes. A priori (@guillaumehaelewyn n'hésite pas à commenter!) ça ne semble pas choquant pour les producteurs, 1% c'est assez marginal (si je vend pour 2000€ dans le mois, ça me coûte 20€), quand on sait par exemple que juste pour recevoir un paiement en ligne via Paypal ou Stripe c'est 2% de commission ;-)
Je sais qu'équité ne passe pas par égalité, mais ce serait difficile à justifier que, pour le même service (donc incluant support utilisateur, etc. donc pas le pack débrouillard), un producteur qui vend via le Collectif paie moins qu'un producteur qui vend en direct.

Par contre, dans ce soucis "d'équité"', on a mis en place un mini "politique de redistribution" interne ou ceux qui ont des modèles favorisant l'accessibilité des produits paient moins, et ceux qui ont des modèles qui permettent plus d'enrichissement personnel paient plus.

Voilà un autre input... dis-moi si ça te semble faire sens !

CCC

Collectif Court Circuit Wed 27 Mar 2019

ah, Myriam, j'adore découvrir des nouveaux mots,hihi. ça veut dire quoi "input" ? Tu as tout à fait raison, en fait on s'oriente effectivement vers un schéma où les producteurs paieraient une cotisation au CCC qui équivaudrait à 1% du chiffre d'affaire qui transite par le CCC. Je n'ai aucun souci avec ça et je crois que la majorité d'entre eux le comprend. On va même faire les anarchistes et leur proposer de payer ce qu'ils trouvent juste par rapport au service rendu, on verra bien combien ça fait à la fin. Notre seul souci est de ne pas cramer toute la cagnotte qu'on utilisait pour l'installation paysanne dans un outil informatique, aussi louable et utile soit-il. You see ?

MB

Myriam Bouré Wed 27 Mar 2019

Bien sûr Perrine je comprends tout à fait ! Du coup effectivement si les producteurs acceptent de payer 1% (en plus) ou équivalent au final sous format contribution libre, ça permettrait de garder les cotisation adhérents pour soutenir l'installation des producteurs :-) Enfin bien sûr c'est à vous de trouver cet équilibre, et on espère bien, si après 4-5 ans on a plein d'utilisateurs et qu'avec ces 1 à 2% versés par tout le monde on a plus de sous que de besoin, on pourra collectivement utiliser le surplus pour soutenir l'installation de producteurs aussi ! Ou alors on décidera de baisser les prix :-)
Oups, "input" ça m'a échappé, je voulais dire, un autre "apport à la réflexion partagée" ;-)

SY

suteau yannick Wed 17 Apr 2019

Bonsoir Myriam, bonsoir tout le monde,
tu as dû parler avec Josian, qui m'a rendu compte sur les montants que nous allons verser.
Je fais confiance et agissez en conséquence
Yannick