Loomio

Qui a validé que ce groupe était décisionnaire pour des choix impactant le réseau CNV francophone ?

IP
Isa Padovani Public Seen by 363

Au fil des derniers échanges, je mesure que la seule question pour moi est : qui a validé que ce groupe était décisionnaire pour des choix impactant le réseau CNV francophone pour les années à venir - sachant que la majorité des formateurs-trices francophones en ignorent l'existence... ?
Merci pour la clarté qui me sera donnée en réponse à cette question.

D

Dieudonné Tue 18 Oct 2016

Comme j'y ai répondu dans un autre fil de discussion :

Ce groupe Loomio n'est pas une "instance officielle" dans le sens où les décisions qui en ressortent ne sont représentatives que des personnes qui y ont participé.
J'ai pris l'initiative de le lancer (il n'y a que deux semaines !) parce-que comme avec les processus Synanim, nous sommes très nombreux à être concernés :
« Si la CNV occupe une place importante dans votre vie, vous êtes invité à aider à repenser collectivement, de fond en comble, comment la communauté mondiale de CNV va s'organiser. »
Cf. http://www.cnvc.org/fr/avenir

SB

Sophie Barathieu Tue 18 Oct 2016

La réponse de Dieudonné semble confirmer ce que j'avais compris et que je posais sous forme de question. Voir dans la discussion "Processus de validation des traductions", ma contribution "Pour répondre à la préoccupation de Dieudonné "d'éliminer les goulots d'étranglement ..."

La fin de la question d'Isabelle "sachant que la majorité des formateurs-trices francophones en ignorent l'existence... ?" rejoint la préoccupation de Dieudonné "comment mobiliser des contributeurs", préoccupation aussi reprise dans le fil de discussion "Processus de validation des traductions".

Je me retrouve dans la formulation "Si la CNV occupe une place importante dans votre vie" et je me sens donc "invitée". Elle occupe une place importante de part l'intérêt et la valeur que j'y accorde et non par le nombre de séminaires suivis ni par mon degré de maîtrise. Comme les critères fixant "l'importance de la place" ne sont pas précisés, je me permets d'interpréter.

Ce nouveau fil de discussion "Qui a validé que ce groupe était décisionnaire pour des choix impactant le réseau CNV francophone ?" ouvert par Isabelle entre complètement dans la thématique du fil de discussion "Processus de validation des traductions".

Pour vous faciliter la vie - et donc faciliter l'implication d'autres personnes - il serait autant utile de ne pas mélanger les sujets "processus de validation" et "traduction de NVC Practitionner", que de regrouper ce présent fil de discussion avec "processus de validation".

SB

Sophie Barathieu Tue 18 Oct 2016

Je vous invite à poursuivre cette discussion sous le titre "Processus de validation des traductions".

IP

Isa Padovani Tue 18 Oct 2016

Bonjour Sophie,
Merci pour votre contribution, mais ma question "Qui a validé que ce groupe était décisionnaire pour des choix impactant le réseau CNV francophone ?" étant plus vaste que celle du processus de validation des traductions et je ne suis donc pas d'accord pour poursuivre cette discussion sous ce titre-là....

FM

Françoise MASSIEU Wed 19 Oct 2016

Bonjour à tous et à toutes,

J 'ai lu les échanges de ces derniers jours et je suis contente de voir combien le sujet du "New Future Process" stimule de réactions et en particulier sur l'accord pour la traduction de tout le travail qui a été élaboré dans les groupes qui ont "planché" sur une thématique pour construire une proposition "NVC -O" "organisation CNV "dans le monde.
Je regrette beaucoup de ne pas avoir suffisamment de temps disponible pour participer aux discussions.
Néanmoins, j'ai envie de vous partagé ma vision et qq infos
J 'ai observé que la barrière de la langue (peu de personne sont anglophones au sein de la communauté CNV en France) a restreint la participation active des acteurs du réseau français à l'élaboration des ces propositions.
Aujourd'hui, je vois l'importance de traduire les textes composant le "plan intégré" qui est la synthèse de tout le travail fait en amont depuis 2014. Je crois que c'est ce qui va permettre de susciter de l'intérêt si ce n'est un peu plus de curiosité au sein de la communauté CNV francophone.
Ce travail attentif et engagé pour la traduction, ne préjuge en rien de tout ce qui sera à co-créer :
- une compréhension partagée, au sein du réseau CNV France et Europe francophone voire Europe de l'ouest, des propositions faites par "le conseil d'intégration"
une réflexion commune, concertée, collaborative, coopérative pour que, tous ceux qui ont à cœur d'être acteurs de l'implémentation sur nos territoires de ce vaste projet, trouvent la juste place qui correspond autant à leur élan, leur engagement que leurs compétences.
je crois que c'est cette compréhension et cette coopération qui aura un impact sur l'avenir du réseau francophone.
C'est avec cette vision et cette conscience que j'ai sollicité Miki Kashtan qui sera à Paris pour animer 2 formations organisées par l'ACNV France, pour une rencontre- échange autour du New Future Process le samedi 3 décembre de 10h30 à 16h Résidence Internationale 44 rue Louis Lumière 75020 PARIS.
(Pour participer à cette journée, merci de bien vouloir vous inscrire en adressant un mail à « acnvfrance@gmail.com
Ce sera une occasion unique de recevoir en direct les informations présentées par Miki, de clarifier notre compréhension du projet et d'explorer les pistes de réflexion commune pour mettre en œuvre l'implémentation en France et en Europe de l'Organisation CNV (NVC-O)
Après échange avec le bureau de l'AFFCNV, nous avons validé auprès de Miki si elle était d'accord pour ouvrir cette rencontre à toutes personnes du réseau. Elle a répondu oui.
Une autre rencontre organisée par l'ACNV France pour traiter de ce sujet aura lieu en post IIT du 9 au 12 mars 2017( je vous l'annonce en avant première, la préparation logistique est en cours)
Cette rencontre réunira les formateurs certifiés, les pré-certifiés de France et d'Europe et les acteurs du réseau CNV, formés à la médiation CNV, à l’accompagnement individuel, intervenants dans le milieu de l'éducation et porteurs de projets autour de l’équipe des formateurs de l’IIT : Kathleen Macferran (membre du conseil d'intégration), Roxy Manning (membre du conseil d'implémentation),  Duke Duchscherer et Farrah Baut-Carlier. pour poser les bases d'une vision partagée de ce qui sera à mettre en oeuvre pour implémenter l' « Organisation CNV » dans le paysage CNV actuel en France et Europe francophone

Ces rencontres seront bilingue (anglais-français) et des interprètes seront au service de la communauté.

Je termine en exprimant toute ma reconnaissance et plein de gratitude pour l’énergie et le temps engagés par vous tous pour ces traductions au service de la communauté CNV non anglophone.

Hug chaleureux
Françoise Massieu
présidente de l'ACNV France

D

Dieudonné Wed 19 Oct 2016

Merci Françoise : )
Merci de nous mettre dans la boucle de toutes ces précieuses informations.
Je prévois de venir de Bordeaux à Paris pour la journée du 3 décembre avec Miki Kashtan.
Pour avoir participé au CA, puis au bureau de l'ACNV, y compris dans la fonction de vice-président, et comme "double-lien" avec François Dusson lors de rencontres du RF-CNV (Réseau Francophone de CNV), dont Laurence Bruschweiler, je suis vraiment joyeux de voir comment l'ergonomie cet outil loomio, nous permet avec beaucoup de souplesse et de légèreté, de nous mettre en lien et de nous aider à co-construire des décisions. Une des clefs, me semble-t-il est de montrer de manière très visuelle la distinction entre ce qui relève des discussions et ce qui relève des prises de position au sujet de propositions de décision.
Tout de bon :thumbsup:

IP

Isa Padovani Wed 19 Oct 2016

Chère Françoise,
Ravie de te lire ! :smiley:
Et merci pour la clarté que tu m'apportes par rapport à tout ce qui est prévu par l'ACNV autour de la concrétisation de ce processus en cours.
J'adorerais participer à la rencontre qui aura lieu du 9 au 12 mars 2017, mais cela demande que je déplace pas mal de choses dans mon planning : avant de faire cela, pourrais-tu me confirmer que ces dates sont fermes et as-tu idée du pays et ville où cela aura lieu ?
Par ailleurs, a-t-il été prévu que la session d'information que Miki donnera le 3 décembre soit filmée et enregistrée ?
Il me semble que, comme ce sera une session traduite en français, cela serait précieux qu'elle puisse l'être, afin d'être visible ensuite par le plus grand nombre.
Si cela n'a pas été prévu, je proposerais de contacter Simon (caméraman du projet Big Dream) pour lui demander s'il aurait l'élan de faire cela.
A bientôt pour la suite, avec joie !