Loomio
Tue 17 May 2016

Accueillir des entreprises/structures ayant des valeurs éloignées de celles de la Coroutine

MR
Marion Rousseaux Public Seen by 372

Suite au dernier débat sur ce sujet, l'idée qui est ressortie est de fonctionner au "cas par cas".

Aujourd'hui, Auchan nous demande de louer la salle de réunion le jeudi 26/05. Est-ce que quelqu'un s'oppose à cette venue ?

Quel process d'accueil de ces structures porteuses de valeurs éloignées des nôtres souhaitons nous mettre en place ?

GL

Guillaume Libersat Fri 20 May 2016

On accueille Décat' depuis longtemps... C'est le même groupe. Et j'ai du mal à croire que l'on arrivera à se mettre d'accord sur la limite morale à accepter ou non : elle est différente pour chaque personne et j'ai du mal à voir comment on "évalue" une boite/asso (au delà des critères évidents et flagrants : racisme, fachisme, ...)

Donc, je suis pour accepter ces structures de mon côté car sinon on n'acceptera plus personne.

MR

Marion Rousseaux Fri 20 May 2016

Je suis ok avec ça aussi. Seulement ça peut être intéressant de partager plus qu'une simple salle avec ces structures. Pourquoi pas les accueillir le matin, avoir un bref échange avec eux sur le fonctionnement de la Coco, leur proposer de manger ensemble le midi etc. Je pensais plus à ça en terme de "processus d'accueil". A défaut d'avoir couroutiniers pour les accueillir en présentiel (car c'est chronophage), Quentin et Laure sont en train de préparer un mini flyer de présentation reprenant brièvement les "valeurs" et le fonctionnement de la coco et faisant allusion à la possibilité de manger ensemble le midi. Dés que c'est prêt on le fait tourner.

G

gregory Fri 20 May 2016

pour moi, ça demande un peu plus d'orga qu'actuellement...j'ai pas spécialement envie de présenter le lieu à des groupes qui me fâchent, et ça m'est déjà arrivé.

et je trouve bizarre d'acceuillir cofidis en journée, et le revenue de base en soirée par exemple...est ce que ça ne choquerais pas certaines des associations "qui veulent changer le monde" que l'on acceuille à la coroutine?

il semblerait qu'il y ait une "image" de la coroutine un peu anticapitaliste, ou antisystème, un truc du genre...ça avait choqué des personnes autour de moi quand je leur avait parlé de cofidis...ou de décath...ils avaient une vision très idéalisé du lieu, j'ai moi même revu ma vision d'ailleurs.
du coup, ce qui me gène c'est qu'on véhicule une image fausse...comme moi, j'avais une mauvaise image du lieu...

je sais pas trop si je suis clair sur ce ressenti, mais personnellement, ça me semble assez important

G

Gwen Fri 20 May 2016

Je comprends pas mal le ressenti de Greg, et d'autres, mais je suis plutôt d'accord avec Marion. Après, si les entreprises ne sont pas enclines à partager quoique ce soit, et qu'on se rend compte qu'elles sont juste là pour l'espace, est-ce qu'on peut pas les refuser les fois suivantes ?
A l'inverse si ça se passe bien, c'est peut-être l'occasion de dialogues enrichissants...
On peut aussi se dire qu'on accueille pas une structure, ni le PDG de cofidis ou de décath, mais bien des êtres humains, qui ont sans doute leurs raisons d'être où ils sont, et qui ne choisissent sans doute pas la coroutine juste pour son prix (ou alors, c'est qu'il faut monter le prix !)